Dans ma tête, Gluten free

No glu… Gluten free… 3615 ma vie

Hello les z’amis !

Il fallait bien que ça arrive un jour, un article sur le sans gluten…

Pourquoi ?

Un beau jour de mai 2014, après une vingtaine d’années de « souffrances » on a enfin trouvé le coupable de mes maux : le gluten (gluglu pour les intimes).

Après avoir vomis tripes et boyaux (moment glamour de l’article) pendant des années, avoir eu mal au ventre a finir aux urgences… Après m’être entendu dire pendant des années que j’étais folle c’était le stress, m’avoir trouvé des traces d’ulcération bref m’avoir baladé de médecins en gastro-entérologues… Enfin la solution…

Et oui, bizarrement, même si c’est une maladie (maladie cœliaque, mais je ne vais pas vous faire un cours technique, tout est très bien expliqué ailleurs sur le web et ce n’est pas le but de mon article…), j’avais l’impression d’être guérie…

Mais voilà, tant que tout se jouait entre ma famille et moi, j’assumais totalement… Mais il a fallu affronter le monde réel (Dallas le retour).

Si certains de mes amis l’ont très bien comprit et accepté (à plus forte raison ceux qui m’ont vu en souffrir) il a surtout fallu faire face aux préjugés.

Et oui, le « gluten free » ayant été mis en lumière par des vedettes en quête de la silhouette parfaite on m’a accusé (oui, oui, accusé) de vouloir mettre tous mes maux sur cet effet de mode.

Les préjugés en question ?

Sans gluten il y a des carences…

Euh pour ceux qui me connaissent, ai-je l’air en carence de quoi que ce soit? Quand on attaque un régime strict sans gluglu on se rend compte que toute notre alimentation était pourrie… En effet, le gluglu se cache partout, dans les produits industriels (du surimi aux chips en passant par les plats tout faits… jusqu’aux médicaments génériques…) . L’Amidon de blé est un liant et un épaississant efficace et à faible coût donc les fabricants nous le collent à toutes les sauces…

Donc il faut revoir la base de notre alimentation, et passer au fait maison… Alors je ne vois pas où sont les carences dès lors qu’on peut manger tous les fruits et légumes possibles préconisés, de la viande (chut les végies ce sont des exemples…), des poissons, du maïs, du quinoa, du riz, des lentilles et autres quantités de produits frais ? Quelle carences peut-il y avoir à ne plus se goinfrer de Petits beurres et autres Kinder ?

(NB : dans le Nutella y a pas de gluglu :p)

Il existe des tas de farines pour contourner la farine de blé (châtaigne, pois chiche, sarrasin, riz, maïs…), les pâtes aussi existent dans leur version sans gluten (généralement à base de maïs) et de plus en plus de petites échoppes sans gluten fleurissent…

Et puis pour finir de vous convaincre (ou pas pour les plus têtus d’entre vous) je vais vous donner quelques exemples de plats dits « naturellement » sans gluten (et que je suis sûre que vous avez déjà mangé sans même y penser) :

  • Une bonne paëlla (par ma mamn de préférence :p)
  • De la brandade de morue avec ses légumes (me demandez pourquoi je pense à ça d’un coup…)
  • Une grosse salade composée
  • Une magnifique entrecôte frites

Le revers de la médaille c’est qu’on dit « au revoir » a toute forme de spontanéité et qu’il faut s’assurer lorsqu’on sort de notre zone de confort d’avoir de quoi manger a porté de main … Et de plus en plus de restaurant proposent une alternative sans gluten si on leur demande un peu à l’avance (et la liste des allergènes utilisés est obligatoirement mise à notre disposition en cas de doute)

D’ailleurs à propos de restaurants, en France nous sommes assez en retard. Il y a énormément de restaurants à Londres, aux USA et Canada par exemple qui notent sur leur menu les plats « naturellement » sans gluten et ont même des versions de leurs plats gluten free (pratique en cas d’une envie folle de burger ou de pizza… attention cependant aux contaminations croisées pour les plus sensibles !!).

Le sans gluten fait maigrir.

Non un régime sans gluten n’est pas un régime amincissant. Par contre une fois retiré tous les plats préparés, les biscuits apéros, les chips, les biscuits, les burgers et autres joyeusetés diététiques, et en réintroduisant des fruits, des légumes et autres plats que les pubs institutionnelles (vous savez le fameux « pour votre santé mangez au moins… ») nous conseillent forcément le poids change et le corps se rééquilibre.

Ce qui a été le plus difficile pour moi ?

Passé l’euphorie de la nouveauté et du soulagement de ne plus vomir il a fallu encaisser que ma vie ne serait plus jamais comme avant… Faire une croix sur 25 ans d’habitudes alimentaires (surtout que la nourriture et moi avons des liens très… affectifs…) s’est révélé, et se révèle encore aujourd’hui, très difficile… Adieu les gâteaux et pâtisseries que j’affectionnais, adieu le McDo spontané post danse, les soirées pizzas improvisées (il m’arrive parfois de craquer et d’être malade pendant 3 jours…). Faire face aux idées préconçues et parfois agressives des « bien-pensant » n’y connaissant rien mais se permettant de ramener leur science…

A tous ceux qui disent que ça ne change rien de supprimer le gluglu de l’alimentation je vais répondre par une anecdote perso. Le premier été où il a fallu développer les apéros sans guglu avec les amis, tous ont voulu y goûter, et leur retour a été unanime : plus facile a digérer et transit plus « efficace ».

 

Si à la fin de cet article vous n’êtes pas convaincu par mon nouveau mode de vie, tant pis, et allez dévorer un bon burger ou une 4 fromages à ma santé (se lèche les babine derrière son écran), mais vous en saurez au moins un peu plus du quotidien de quelqu’un qui doit scruter jusqu’à la composition des Nurofen à la pharmacie…

Pour les questions plus techniques vous avez tout ce qu’il faut sur le net 🙂 … Ici je partagerai mes petites astuces du quotidien, mes petites recettes ou des produits que j’aime vraiment bien …

Désolée pour cet article sans photos et donc un peu chiant, mais je crois qu’il fallait bien que je parle de ça sur ce blog ! De plus en plus d’adultes sont dépistés (l’idée reçue qu’on ne dépiste cela qu’à l’enfance est encore tenace..) et je crois que des témoignages, des idées, des recettes et du soutien sont les bienvenus… Alors toi qui tombera sur cet article parce que tu chercheras des infos sur ta nouvelle vie :

Que ce soit par choix ou par dépit, sois le bienvenu !!

Je vous fais de gros bisous et vivez passionnément épicuriens quoi qu’il advienne 😉

Ps: s’il y a bien un avantage à la dite « mode du sans gluten » c’est que de plus en plus de produits font leur apparition sur le marché, et même si les prix restent ultra élevés, c’est un avantage non négligeable pour ceux qui n’ont pas le choix !!

Publicités

5 réflexions au sujet de “No glu… Gluten free… 3615 ma vie”

  1. Le sans gluglu ça fait maigrir… Jusqu’à ce que les apéros arrivent dans nos vies et là tout a basculé… :’)
    Fallait bien mettre une touche d’humour sur ce sujet qui doit te peser au quotidien, jusque chez le Viet ! J’ai vraiment pris conscience des choses le jour de notre pique nique (et en te choisissant du chocolat) c’est sûrement une habitude à prendre mais quelle galère… Courage ❤

    J'aime

    1. Oui cest pesant… Il y en a partout surtout là où on pense qu’il n’y en a pas… Bonbons Chewing gum chocolat surimi charcuterie mousses de canard et autres patés… frites… bref…
      On s’y fait… enfin, je crois…

      J'aime

  2. En tant que coeliaque de longue date, je ne peux que te soutenir évidemment. Je tiens à souligner également le rôle important de l’AFDIAG en France, l’Association Française Des Intolérants Au Gluten, qui aide beaucoup au niveau info, pour les jeunes, mais aussi au niveau psychologique. Tu n’évoque pas la différence de prix pour les aliments sans gluten pour ceux qui parlent de « mode », ça les refroidit bien vite en général 😉

    J'aime

  3. Voilà un article qui me parle et je te comprend l’envie d’en parler. J’ai du changer aussi mon alimentation du jour au lendemain, mais encore aujourd’hui après presque 1 an (anniversaireGluGlu Avril) je suis encore perdu …
    Je vais pas m’étaler sur ton post, mais juste j’espère bien pouvoir lire tes astuces, recettes 😉 je suis toujours preneuse.

    Gros bisous sans gluglu 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Et oui c’est un gros chamboulement et i faut revoir tout son mode de vie… c’est assez difficile et je te comprends à 100% meme deux ans après je réalise pas toujours ce qu’il m’arrive et j’espère que ce ne soit que « psychologique » comme tout ce qu’on m’avait sorti avant (et que j’entends ou lis encore parfois… oui oui y en a encore qui disent que l’intolérance au gluglu/maladie coeliaque est psychologique…
      bref bon curage mon double et je suis là ne l’oublie pas ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s