Passion Spectacle

Vincent Niclo, 5.Ø et moi

Hier, à peine de retour de cette sublime soirée que je commençais déjà à vous écrire.

Oui j’ai séché la rentrée de danse (note pour le chef : en même temps c’était le cours d’essai, et je t’ai déjà essayé !!)

Cette sublime soirée ? L’écoute en avant première, ce mardi 13 septembre, chez TF1 Musique, de l’album tant attendu (surtout par moi) de Vincent Niclo : 5.Ø.

Nous sommes donc arrivées dans les (sublimes, il faut bien l’admettre) locaux de TF1 et avons été guidées (majorité de femmes oblige, cette fois le masculin ne l’emportera pas) jusqu’à un auditorium devant lequel trônait un kakémono représentant la pochette de l’album  !

 

Petit buffet bien sympathique, une coupe de champagne plus tard et nous voilà installées avec des devoirs à faire (les bancs de l’école ne m’ont jamais paru aussi attractifs) : un triptyque, la liste des chansons sur une feuille volante et un stylo nous attendaient sur nos chaises.

hall-tf1-musique
photo Delph D.

vincent-niclo-tf1-passions-de-vie

delph-d-et-passions-de-vie-vincent-niclotryptique-vincent-niclo-2

Mais avant de vous en dire plus, petit retour en arrière (vous en aurez besoin pour comprendre mon « analyse » et ça me fait plaisir de vous raconter cette petite histoire).

 

Vincent Niclo :

Qui, que, quoi, quand, où, comment pourquoi ?

Alors pour planter le décor, ce monsieur a « débarqué » (ainsi que quelques autres artistes que je prends toujours autant de plaisir à voir sur scène : Sophie Delmas, Salem Sobihi, Dominique Magloire et  Joël Ocangha) dans ma vie voilà 13 ans hier, avec son rôle de Rhett Butler dans la comédie musicale Autant en Emporte le Vent.

A l’époque je vivais près de Marseille, l’effervescence comédie musicale n’était pas la même qu’à Paris, mais blessée à la cheville et privée de danse quelques temps et ce, en pleine époque bénie de l’adolescence, je me suis prise d’affection pour ce spectacle. Et pour cette voix, une voix qui m’apaisait.

Fidélité étant mon deuxième prénom, l’aventure Vincent Niclo (avec un « t » à l’époque) pouvait commencer.

Quand son premier album est sorti, Un nom sur mon visage, j’avoue (malgré tout) avoir ressenti une légère déception, l’album était très sympa, mais pas abouti, pas à sa mesure, et le succès a d’ailleurs été très relatif. Ceci dit j’adore cet album quand même ne nous mentons pas !

un-nom-sur-mon-visage-vincent-niclo

Le temps passe et …

Le retour, Opéra Rouge et le succès tant attendu et mérité et la première rencontre. Le reste de l’histoire vous le connaissez et si vous ne le connaissez pas c’est que vous avez vécu sur une autre planète (médiatique certes, mais surtout une autre planète que la mienneMême à la danse elles en ont soupé du Niclo… Et même que j’ai chorégraphié une de ses reprises : Ameno).

passions-de-vie-vincent-niclo

Parce qu’il fallait en choisir 3

Bon maintenant que vous avez bien comprit que ça ne datait pas d’hier revenons à cette soirée.

Une fois installées, on nous annonce tout sourire, que cette jolie liste a pour but, non pas de nous faire un joli souvenir, mais de choisir, en fin d’écoute, les 3 chansons que nous avons préféré…

Dès le début je savais que c’était foutu !

La première écoute d’un album est toujours un moment spécial, car on ne sait pas à quoi s’attendre (La Palice tu sors), et surtout, on ne sait pas comment on va réagir : va t-on aimer ? Pleurer ? Réagir ? Tout comprendre ?

Généralement je suis chez moi, seule, tranquille, pour ne pas dire allongée, le soir dans mon lit, tête presque vide, prête à recevoir tout ça avec mon petit cœur. Alors là, entourée de la Niclo Family c’était assez stressant.

Mais finalement à part deux ou trois petits bruits/gestes/arrivées/petites soifs parasites, tout le monde était sage, donc j’ai facilement pu me mettre dans ma bulle.

J’ai aussi prit quelques notes car évidement nous n’avions droit qu’à une seule écoute.

Je pourrai vous faire un résumé chanson par chanson mais ça ne serait d’aucun intérêt. Comme il fallait en choisir 3, j’en ai choisit 5 (Logique comme dirait l’autre) et c’est donc de ces 5 là que je vais vous parler, vous expliquer comment je les ai reçues (on pourra comparer nos notes comme ça) !

NB : Je ne sais pas a été annoncé hors concours dès le début car premier extrait de l’album.

track-list-vincent-niclo-passions-de-vie

Qu’on me regarderait : le jour où l’on est quelqu’un dans les yeux d’un autre. Qu’on sent enfin qu’on vaut quelque chose alors qu’on en a toujours douté…

Je m’y retrouve, ça me touche et la mélodie est assez pop !

Les jours sans : mais surtout avec des larmes…  très beau texte, qui là aussi touche mon âme. Les larmes qui roulent parfois le soir, seul(e) chez soi, alors qu’en façade la vie est pleine de paillettes.

Mais un message plutôt positif, bah oui si il y a des jours sans, c’est qu’il y a forcément des jours avec  (paradoxe, paradoxe, mais il faut l’écouter pour le croire).

L’envie de vivre : très James Bond dès les premières notes. Mais un texte très fort. La vie, ses embuches, ses combats mais surtout ses rêves et ses espoirs.

Pour une fois, moi aussi j’y ai cru (J. si tu passes par là !). Un de mes coups de cœurs top 3 !

Ainsi va la vie : donc là comment dire… Des larmes, des larmes, des larmes et… des larmes. Un texte magique, qui à la découverte de Paris nous fait réaliser le manque d’un ami, parti rejoindre la Rue Paradis.

A mes petites étoiles parties trop tôt !

Avant qu’il ne soit trop tard : Une très très belle déclaration d’un homme à un autre…

Attention spoiler : D’un père à son fils !

tryptique-vincent-niclo

 

Il y a d’autres chansons dans lesquelles je me retrouve totalement, mais dont je ne parlerai pas ici, sinon l’article n’en finirai plus.

Mais même si elle aussi était hors concours, je vous doit un petit mot sur la dernière chanson, celle de Michel Legrand, Dans le même instant : une chanson qui célèbre la vie, un parfait résumé de cet album, de cette énergie positive et de cette sensibilité où je me retrouve (une fois encore) totalement. Une bouffée de légèreté avec des paroles vraies et profondes. Elle fait beaucoup de bien après toutes les émotions intenses que les chansons précédentes nous ont fait vivre !

Est-ce utile de vous dire qu’une fois l’écoute terminée, et les copies rendues, nous avons vu arriver un Vincent tout sourire et un peu nerveux en attendant nos réactions !

Nous avons pu discuter avec lui de nos impressions, de la suite, de l’avant… Un très bel échange dans le respect et le calme (je tiens à le préciser aussi…!!) suivi d’une séance photo et dédicaces fort sympathique !

vincent-niclo-tf1-passions-de-vie-2vincent-niclo-passions-de-vievincent-niclo-passion-de-viefb_img_1473880300541passions-de-vie-vincent-niclo-2

 

passions-de-vie-vincent-niclovincent-niclo-et-sissi-passions-de-vie

 

Ce que j’en pense pour de vrai

Alors en toute objectivité (je vous vois les sceptiques du dernier rang, mais sachez que je sais l’être), cet album est à mes yeux une pépite. Autant j’ai adoré Ce que je suis (son précédent album et allez donc jeter une oreille à Divino – ndla) autant là on a passé un cap. Que dis-je un cap c’est une… je m’égare là !

Quand son premier album est sorti (Un nom sur mon visage, décidément l’auteur est partout), c’est 5.Ø que j’avais envie d’entendre. C’est cet album là qu’il méritait. Un écrin pour une voix puissante, des émotions maîtrisées, loin de l’univers (même dépoussiéré) de l’opéra. Un peu plus de lâcher prise.

Il est « facile » de faire des performances vocales quand on a une voix comme la sienne, le véritable défi est donc de la maîtriser et de faire passer le message sans « beugler » (je reprends les termes de Vincent,pas la peine de me jeter des cailloux), ce qui rejoins ma citation préférée en tant que danseuse :

La performance technique n’est rien en soi, la danse commence quand on y met une âme.

Et dans cet album je trouve son âme, la mienne et celle de la Family présente à mes côtés et que j’ai vu réagir au fur et à mesure de l’écoute.

Petit bémol tout de même (vous voyez que je peux être objective) pour C’est la musique qui, au delà du texte qui me parle beaucoup, est trop « Obispo » pour moi et donc ne m’embarque pas tout à fait (paradoxe quand tu nous tiens).

L’album 5.Ø sortira dans les bacs (expression datant du Vinyle non ?) le 23 septembre et j’ai hâte de lui faire rejoindre ses grands frères et de connaître vos impressions !

vincent-niclo-5-o-passions-de-viedates-tournee-vincent-niclo-passions-de-vie

 

fb_img_1473851257218

XoXo et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à Delph, Carine, Evelyne, Coco, Fabienne et toutes les copines pour vos photos

 

Publicités

10 réflexions au sujet de “Vincent Niclo, 5.Ø et moi”

  1. UNE CHOSE QUE JE COMPREDRE PAS POURQUOI TOUJOURS LES MEME QUI FONT LES PHOTO AVEC VINCENT TOUJOURS MEME VISAGR JAMAIS LAISSE LA PLACE AUX AUTRE JE SUIS DE PARIS AUSSI

    J'aime

    1. Je ne comprends pas l’intérêt de ce commentaire ici ! D’autant que je me fais un point d’honneur a rester loin de ces histoires de Nico Family pour ces raisons la et que je tiens aussi a preserver mon blog qui n’a rien a voir mais j’en vais tout de même recentrer le débat sur le sujet de l’article a savoir la soirée du 13/9 ou chaque personne présente a eu une photo ainsi qu’une dédicace. Chacune d’entre nous a fait la queue patiemment pour l’obtenir et personne ‘a été laissé de côté. Si certaines partagent leur clichés sur les réseaux sociaux (ou ici dans l’article) ce n’est pas le cas de toutes qui préfèrent les garder pour elles.

      J'aime

  2. Merci pour ce beau résumé, pour avoir su exprimer ton ressenti face à ce nouvel album… Séverine tu m’as emportée et j’aurais pu te lire encore et encore… J’en profite pour te dire bravo pour ce blog qui est fort sympathique et bien sûr pour évoquer aussi mon indéfectible soutien que je porte à Vincent NICLO qui est pour moi un artiste dont le talent est juste immense… transformant en or tout ce qu’il touche et qui est en plus un homme très généreux et humble. Bisous Séverine et longue vie à ton merveilleux blog 🙂 ❤

    J'aime

    1. Merci beaucoup Nathalie ! Je suis ravie que mon blog te plaise. Dans la mesure où tu écris (très bien) toi aussi cela me flatte d’autant plus ! J’ai tenté comme j’ai pu de mettre des mots sur ce que je ressentais et je dois dire que cela aussi est un exercice difficile tant les émotions ressenties ce soir là étaient nombreuses (plaisir de revoir les copines, appréhension de l’écoute en public, découverte des titres, arrivée de Vincent et tout ce qui va avec..). Je suis d’accord avec toi Vincent est un être un peu à part, avec beaucoup de talent de force et d’énergie et je suis ravie qu’il puisse enfin être apprécié à a juste valeur, loin des préjugés qu’on a pu lui coller jusqu’à maintenant !

      J'aime

      1. Et bien en tout cas tu as vraiment réussi cet exercice car ce récit est juste parfait. Je te remercie d’apprécier également ce que j’écris et je ne peux que t’encourager à poursuivre ce blog comme tu le fais car c’est un vrai travail que tu réalises avec beaucoup de « passion » (petit clin d’oeil au nom de ton bébé) et je compte bien te suivre dans cette belle aventure car ta façon d’écrire me plaît énormément. À très vite ! Bises ! ❤

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s