Tatoue-moi

Je suis Tatouée

Je vous avez déjà décrit l’aventure de mon premier tatouage ici, et moins d’un an après, ce n’est pas un, mais bien deux tatouages de plus que j’exhibe je porte fièrement (note à la famille : mentalisez-vous, ce n’est pas le dernier).

Et pourquoi je vais encore vous bassiner avec ça ?  Parce que je me rends compte que plus ça va, plus je m’épanouis, mais que c’est encore difficilement perçu par ci, par là…

Qu’on trouve tout et son contraire sur Internet, mais surtout peu de témoignage de tatoués…

Faut croire qu’entre la danse orientale et le tatouage, j’aime vivre dans des mondes pleins de préjugés, mais que voulez-vous j’adore les défis !

Je vous rassure, ce n’est pas parce que le premier pas est franchi, que je ne réfléchis plus ni aux motifs, ni aux emplacements. Je suis encore dans la phase tatouages symboliques et surtout, malgré ce que les anti-tattoo peuvent penser, je respecte mon corps.

Mes tatouages font partie de moi… Sont moi… Ils représentent mon passé, mon présent et mon avenir. Le plus drôle c’est que je ne les ai pas forcément fait dans cet ordre, mais il faut parfois du temps pour assumer !

Je n’ai jamais aimé mon corps, ce n’est un secret pour presque personne, et là où certaines passent pas la chirurgie, le maquillage à outrance (d’ailleurs si quelqu’un sait ou c’est…), je passe par l’art :

Je n’ai pas changé depuis que je suis tatouée, j’ai grandit, je suis moi-même et maintenant ça se voit ! (enfin si je veux… Mes tatouages ont tous la particularité de pouvoir être masqués si je le décide). D’ailleurs ils sont tellement « discrets » que j’oublie qu’ils sont là (sauf le p’tit dernier encore en soin) et ce sont les gens, qui en me posant des questions relancent la machine (et certains ne se sont toujours aperçus de rien).

Et pour la faire courte : Oui je suis tatouée en arabe ! Non le tatouage de mon poignet n’est pas fait au stylo bille ! Et oui j’ai eu mal sur le pied ! (et non maman, pas bien fait pour moi ! moi aussi je t’aime)

Mais chacun a sa signification et son histoire et est tel que je l’ai voulu (voire mieux).

Parce que c’est mon blog et qu’on est presque « en famille » (à prononcer avec l’accent mafieux) je vais vous révéler une bonne fois pour toute leur sens (on ne peut jamais vraiment faire comprendre aux gens pourquoi on éprouve le besoin de se marquer la peau).

Mektoub : J’ai toujours eu cette idée en tête. J’ai cru en cette philosophie de vie bien avant de mettre un mot dessus (grâce à l’Alchimiste). C’était une évidence depuis l’adolescence que mon premier tatouage serait celui-là. Il aura juste fallu attendre le déclic (soit presque 10 ans), que je commence enfin à vivre et devenir »moi ». C’est mon chemin de vie. Mon avenir, tout le chemin qui j’ai fait pour être ici, tout le chemin qu’il me reste a découvrir et toutes ces choses belles choses ou pas à venir.

Le petit ange stylisé : Il y a presque 4 ans maintenant on m’a demandé si j’acceptais d’être la marraine du dernier petit ange de la famille Zoé. Bien évidemment j’ai pleuré dit oui ! Et j’ai ressenti le besoin de graver ce moment. Alors un mois avant son baptême, en avril dernier, je me suis fait tatouer le petit ange qui se trouve sur la médaille que je lui ai offert. C’est notre petit truc a nous, mais par extension il représente mon clan, ma famille (en plus de cela je me suis fait tatouer le lendemain du décès d’un de mes oncles). Mon présent, ma place en quelque sorte…

Le petit dernier, les cerises vintage : Mon passé. Bon vous allez me dire que le vintage c’est mon présent. Pas faux. Mais c’est surtout ce que je laisse derrière moi. Un côté que je n’assumais pas, et pour cause : je n’était pas moi. J’aime les couleurs, j’aime les froufrous et les cheveux rouges. Mais je ne l’ai pas toujours assumé. Par ce tatouage c’est des étapes douloureuses que je laisse (enfin j’espère) derrière moi. Je me suis fait tatouer sur cette vilaine entorse qui aurait pu me coûter ma passion… Et puis c’est aussi parce que je suis fan absolue de Cerise de Groupama un petit clin d’œil à mon chat complice de 13 ans de vie (ouais c’était une teigne mais c’est bien connu quand les gens meurent ils deviennent les plus géniaux de la terre… mais c’était mon chat et je la kiffais quand même !) disparu il y a bientôt 10 ans (et donc bien avant Groupama !!) qui s’appelait Cerise. Et enfin, mais ça je ne m’en suis rendue compte qu’une fois sous l’aiguille, mais c’est MON corps. J’en dispose comme je veux. MOI et moi seule est en droit d’en disposer (bon et visiblement la science après ma mort mais ça c’est une autre histoire). C’est un peu comme si je reprenais le contrôle …


En fait en écrivant tout ça je me dis que d’une : vous n’en aurez sûrement rien à faire. Que deux : aucun mot ne sera jamais assez fort pour vous expliquer le pourquoi du comment. Je n’arriverai jamais à persuader les anti-tattoos, mais c’était pas le but non plus. Si je peux juste aider par ses quelques phrases à faire durer l’euphorie qu’on ressent pendant tout le process (avant, pendant et cicatrisation) et qu’on perd très vite en se heurtant aux bien-pensants … Si je peux faire prendre conscience aux plus jeunes, que ce n’est pas un cliché quand on dit de bien réfléchir, parce que c’est pour la vie… Que c’est très beau, mais que c’est SON corps, qu’on le fait pas pour suivre une mode ou faire comme les copines, mais parce qu’on le ressent (même pour un tatouage purement artistique on le ressent… c’est comme ça… L’art n’est jamais dénué de sens ni de symboles). Si je peux partager tout ça avec quelques personnes et échanger…

Je ne regrette aucun de mes choix, comment peut-on regretter son Histoire ? Je n’imagine plus mon corps sans, et je l’imagine déjà avec d’autres œuvres. Mais il faut accepter les questions, les regards… Il y a quand même des limites que je ne franchirai pas, les limites sociales me l’interdisent, et ayant malgré tout une vie un boulot pour l’instant assez classique, je ne peux pas débarquer avec des tatouages que je ne peux pas masquer…

Et vous alors ? Quelles sont vos limites en matière de tatouage ? Vos envies ? Ce qui vous a poussé à vous lancer … ou à renoncer ? Et les parents, votre avis sur la question ? (Maman t’as pas le droit répondre, mais je t’aime toujours autant qu’au début de l’article)

XoXo et à très vite pour des nouvelles aventures !

Publicités

3 réflexions au sujet de “Je suis Tatouée”

  1. Toujours aussi juste dans le ton avec juste ce qu’il faut d’humour 😊
    Et je suis certaine que ta maman t’aime toujours autant qu’avant tes tatouages : parole d’une maman 😉
    Ton mini-toi parle déjà de tatouage alors ça me permet de m’y préparer 😂
    On t’aime 💖 Gros bisous 😘

    J'aime

    1. Hihi merci ! J’ai essayé de décrire vraiment ce que je ressens mais c’est assez difficile … Mais je sais bien qu’elle m’aime quand même ma maman mais elle aurait préféré que le corps qu’elle a mit au monde reste comme il est et ne prenne pas trop de risques (elle me connait pourtant…)
      haha si mini-moi parle déjà de tatouage c’est normal… C’est mini-moi… et je pourrai la conseiller de mon mieux !! moi aussi je vous aime ! Gros bisous :*

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s