Célib'à 30 ans, Dans ma tête

Astuces anti peines de cœur

Bon ce n’est plus un secret pour personne, je suis la championne olympique question chagrins « d’amour »… Je concours actuellement dans la catégorie de meilleur espoir féminin catégorie cœur en miette et mes ex rivalisent pour la Palme d’Or du Meilleur Boulet d’ailleurs ça serait drôle que je fasse un classement un jour.

Bon, bref, entre la collègue en pleine rupture et moi qui anticipe le naufrage d’une affaire improbable je me disais qu’on pourrait partager nos petites astuces remonte moral non ?

Bon certains « conseils » vont sûrement vous paraît cul-cul à souhait, voire évidents, mais quand on a le nez dans son mouchoir on a tendance à la nier cette foutue évidence.

(Re)prendre contrôle de son corps :

Non parce qu’à force de se faire belle ou de s’épiler pour lui, on a eu tendance à oublier qu’on adorait ça nous, avoir du poil au pattes et la tronche en biais !

Plus sérieusement, faites vous belles pour vous ! Mettez cette jolie robe qui vous fait envie, maquillez-vous (tout le monde adore les pandas, on s’en fou du mascara qui coule) et c’est presque scientifiquement prouvé, plus vous vous sentez jolie, moins vous avez envie de pleurer.
Perso, j’ai été dévaliser Séphora dès la sortie de la collection Kat Von D et quoi qu’il arrive je me maquille ! (au prix que ça m’a couté ça serait con que tout reste dans un tiroir, Zozo ou pas Zozo).

La politique de l’autruche

Si je ne le vois pas, il n’existe pas

Alors ça c’est mon préféré ! Il consiste à le virer de Facebook, à supprimer les SMS, archiver les conversation Messenger (purée que les ruptures devaient être plus simples avant !!), allez hop on ne s’arrête pas en si bon chemin, on le vire aussi de Snapchat, Instagram… On archive bien au fin fond de son disque dur toutes les photos et autres preuves de son existence… Et le premier (ou la première) qui nous parle de lui : on lui fait subir le même sort !

La Passion

Ce qui vous fait dire tant que j’ai ça, tout va bien

C’est le truc tout bête, mais ça peut sauver des vies (et économiser des mouchoirs, enfin sauf si vous êtes une pleureuse dans mon genre).

C’est con hein, mais tant que j’ai la danse, tout va bien. Tout est clair, je sais où je vais, je sais qui je suis (après une rupture, et quelle que soit la durée de l’histoire, on se sent seule au monde, perdue et sans valeur), alors quand je retrouve mes copines et ma prof, quand je suis dans un studio en train de m’acharner sur mon pauvre corps je me dis que c’est ça qui me tiens en vie, pas les hommes.

Je me dis ça aussi avec les concerts et les spectacles… Tous ces endroits où ce n’est pas mon statut marital me défini, mais bel et bien moi et mes propres émotions !

La musique

Non ce n’est pas uniquement réservé à Bridget Jones et son cultissiiiiiiiiiiime All by myself

Avouez : on a toutes mit au moins une fois la musique à fond et on s’est défoulées comme des malades (danser, chanter, pleurer…) et ça nous a fait un bien fou.

Perso, j’ai quelques chansons vers lesquelles je reviens systématiquement quand je suis en mode tristounette, dont deux que je trouve particulièrement parlantes qui sont de Rose : Mais ça va et Jamais Paris ne me laisse.

J’essaie surtout de me tourner vers des chansons qui me rappellent de bons (voire de très bons) moments,  mais qui n’ont, évidemment rien à voir avec le Zozo incriminé, le but du jeu c’est d’aller mieux !

Je suis sûre que vous avez au fin fond de votre playlist des chansons qui vous font penser au dernier anniversaire de tata Paulette, à vos copines déchaînées, à votre dernière cuite, votre dernier fou rire, ou des chansons qui, vous ne savez pas pourquoi vous donnent envie de bouffer le monde : who run the world ?!

Regardez confessions intimes

« Keuwha ???. Mais elle a pété un fusible la Sissi ?! »

Alors c’est peut-être le conseil le plus con qu’on vous ai jamais donné (d’ailleurs personne n’avait pensé à vous le donner), mais je vous jure, on relativise vachement après.

Personne n’a envie de se réveiller tous les matins à côté de Bryan sosie officiel de Johnny et fan de tunning !! Personne.

Marche aussi avec « Super Nanny » et « SOS ma famille je sais pas quoi » quand vous en avez ras le bol de vos gosses…

Essayez de vous rappeler que vous aviez une vie avant

Et qu’elle n’était pas si moche

Oui bon elle se résumait à boulot, ménage, dodo et ça ne vous plaisait pas ?

Et bien c’est peut-être le moment de changer.

En revanche, il ne vous manquait pas un peu ce petit rendez-vous hebdomadaire avec vos copines ? Ce petit tête à tête avec votre soin pour le visage que vous remettiez sans cesse au lendemain parce qu’il débarquait à l’improviste… Et ses soirées où vous ne prévoyiez rien juste parce qu’il avait dit que « peut-être il passerait« 

Je suis sûre qu’au fond de vous, vous avez conscience de l’étendue des possibilités qui s’offrent à vous.

C’est peut-être la fin d’une histoire, mais c’est le début d’une nouvelle aventure. Je crois qu’il faut qu’on apprenne à être bien avec nous même pour ne plus dépendre affectivement de ces messieurs (non pas qu’on en veuille pas dans nos vies hein !)

Alors retrouvez vos bonnes vieilles habitudes, ou créez-en de nouvelles mais faites le pour vous !

Bon allez les éternels classiques

Shopping – coiffeur – dormir – film – pleurer – le détester et tout ce qu’il vous plait de mettre la dedans…

Ne pas le remplacer illico presto

A moins que vous viviez dans un chantier qu’il faut absolument terminer y a pas d’urgence !

Alors celui là on me l’a jamais donné de conseil, on m’a plutôt même toujours dit un de perdu dix de retrouvés (et heureusement que ce n’est pas vrai parce que sinon je saurai plus quoi en faire des mecs du dicton)

Et on ne rappelle pas non plus son ex ou un plan cul… C’est le genre de truc qui après coup vous fait sentir encore plus mal, sale et seule… la fausse bonne idée en fait !

Alors faites moi plaisir ne tentez pas le diable !!

Appelez plutôt :

Les copiiiiiiiines

Les vraies copines, pas les dépressives plus vraiment anonymes qui vont profiter de votre chagrin pour vous faire plonger avec elles…

Pas besoin de ressasser cette histoire qui vous fait mal avec elles. Elles savent que ça va pas. Et elles savent aussi comment vous remonter le moral.

Et c’est à ce moment là que je rends hommage à mes supers Team de copines qui se reconnaitront ! Je vous aime les filles !

Marche aussi avec la famille ! J’ai la chance d’avoir un clan en or suffisamment ouvert pour me supporter et m’aimer quand même !

Et enfin :

Autorisez vous à avoir mal

Rien de pire que de tenter de faire bonne figure sans jamais craquer… Tôt ou tard ça nous rattrape. La fin d’une histoire d’amour est un deuil, alors il ne faut pas brûler les étapes… C’est normal de souffrir, la question est de savoir avancer !

Et voilà, j’espère que vous trouverez votre bonheur parmi tout ça, en tous cas je me suis bien marrée à écrire cet article et j’espère que vous aurai prit du plaisir à me lire ! Je vous embrasse bien fort et si vous avez d’autres astuces anti peine de cœur je prends !

A très vite pour de nouvelles aventures !

Publicités

8 réflexions au sujet de “Astuces anti peines de cœur”

  1. L’astuce de Mum déchire… Aussi fine psychologue que photographe, je l’aime définitivement bien 🙂
    Je connais une chanson assez sympa et riche de bonne humeur, je sais pas si tu connais, c’est un vieux truc, ça s’appelle Go West et au niveau oubli chez moi c’est radical. Tes conseils sont applicables avec d’autres peines de coeurs, ne pas se laisser entrainer par les autres et s’autoriser à avoir mal ce sont typiquement des choses que je ne sais pas faire… Je vais venir faire une thérapie licorne un de ces jours, trop bonne trop c**** il parait ❤

    J'aime

    1. Ah les thérapies Licornes et maman licorne ça vaut le détour… Ma mère a toujours eu ce don de me faire prendre un recul de fou… C’est pour ça que ça me fait tellement de bien de rentrer à la maison… Et c’est surtout mon test pour savoir si quelque chose vaut la peine que je me batte : est ce que ça vaut le coup que je le raconte à ma mère et mes coupines… Si la réponse est non : sujet suivant…

      J'aime

  2. Pour avoir « assisté  » à 90 % de tes peines de coeur, avoir séché tes larmes, mouché ton nez (si, si), mentalisé etc….etc…… je peux dire que je suis soulagée de voir que tu as trouvé des astuces pour gérer.
    Je souhaite de tout mon coeur que tu rencontre l’homme qui te fera pleurer………………….de RIRE.😙

    J'aime

    1. Bon bah s’il me restait une once de glamour et de dignité grave à toi elle vient de partir en courant 😂 mais oui je confirme tu as toujours été la … mais maintenant que je vis à 900 km (et que par conséquent je n’ai plus personne pour me moucher) il a bien fallu que je développe des techniques de sioux ! Je sais pas si je trouverai un homme qui me fait pleurer de rire (si déjà je trouve une homme tout court c’est bien aussi) mais en tous cas J en veux plus qui me fasse pleurer délibérément !! Love U mum et merci ! Ah oui petite astuce de dernière minute signée maman : imaginez Zozo sur les toilettes pantalons sur les chevilles pendant que vous pleurez… effet fou rire garanti !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s