Célib'à 30 ans

Il était différent

Ou pas …

Bon allez, comme je sais que vous aimez bien vous délecter de mes aventures dignes de Carrie Jones (fille cachée de Bridget et de Bradshaw) je vais vous raconter la p’tite dernière (enfin avant l’été tout de même, mais je suis partie en vacances dans un sale état quand même).

Il va de soi que je vais vous le raconter façon moi, mais cette petite affaire m’a touché plus que ça n’aurait dû (encore une fois).

Ps d’avance : certaines paillettes risquent de reconnaître le monsieur en question, si c’est le cas, merci de respecter son anonymat !

Il était une fois moi (égocentrisme quand tu nous tiens), et la cagnotte de mes 30 ans (oui parce qu’entre temps j’ai eu 30 ans).

Nous voulions nous offrir un nouvel appareil photo, mais étions totalement perdues au milieu de tous ces compacts, reflexes et autres hybrides.

Je repasse au « je » c’est plus simple.

Mon rêve de gosse était quand même de posséder un reflex, mais un vendeur sympathique du rayon photo d’une grande enseigne avait semé le doute en moi.

J’y suis donc retournée une seconde fois. Je tombe sur un autre vendeur que nous appellerons Racoon (pour sa passion des ratons laveurs).

Le Racoon en question est une espèce peu chevelue, la petite quarantaine (je lui donnais quelque chose comme 36 ans mais j’ai apprit quelques temps plus tard qu’il en avait 41), au bedon chaleureux mais discret, au design simple mais efficace.

raton laveur racoon

Bref pas Brad Pitt, mais avec le charisme et l’humour (tant qu’à faire) d’Alexandre Astier pour vous donner une idée.

alexandre astier

Il s’approche pour dire bonjour, je li répond et je lui dit « je crois que je vais avoir besoin de vous », réponse simple, drôle et efficace « dans le magasin ou dans votre vie ? »

Sissi absolument pas en mode drague se met a rire, et lui bafouille un truc du genre « vu que cet achat va avoir des conséquences dans ma vie, on va dire les deux. »

Nous avons donc passé plus d’une heure a écumer un par un tous les appareils photos. Il a même eu la gentillesse de me filer un mini cours photo au milieu du rayon et on s’est franchement bien marrés. Sans arrières pensées promis juré (bon cracher sur un blog ça se fait pas, mais le cœur y est !)

Bref, je repars avec tous ces conseils, et décide de revenir le lendemain pour l’achat.

Evidemment, le lendemain, j’y retourne, toute émue à l’idée d’acheter un nouveau bébé, et je suis repartie avec encore mieux que ce qui était prévu !

Bref Baby était à la maison.

Je n’avais juste pas prévu qu’un achat qui prend en théorie, 15-20 minutes, allait encore chez nous prendre 1 heure et demi, à coup de blagues et de sous entendus, plutôt explicites : « il faut que j’apprenne votre numéro de téléphone par cœur« . Et vas y qu’en partant il m’envoie un petit bisous de la main.

Le mardi suivant, je devais aller retirer mon objectif (encore mieux que ce qui était prévu je vous dis), et il n’était pas là, et j’avoue avoir été déçue.

Hein quoi ? Il est pas la et t’es déçue ?! STOOOOOOP !

Et oui, à force de plaisanter, d’être moi même, d’apprendre des choses sur la photo et sur le reste (on a quand même refait le monde à chaque fois) et bien je me suis aperçue que peut-être, éventuellement, dans la vraie vie, c’était un homme comme ça qui me conviendrait.

Passionné mais « normal ».

Sur ces entrefaites, je continue mon équipement et mon apprentissage photo et je m’achète un magazine. Dedans se trouvais une leçon quasi similaire à celle qu’il m’avait donné au magasin. Je décide donc de retourner lui montrer (haha la bonne excuse).

Je suis restée 2 heures. Quand j’ai voulu partir il s’est écrié que non, je n’avais pas le droit de repartir comme ça.

Et c’est là qu’on s’est mit à parler ratons laveurs. Il voulait en adopter un et l’appeler comme moi parce que « c’est mignon tout plein un raton laveur ». On parle de SON chat, de SES vacances, il propose qu’on se voit pour me donner des cours photos avec mon matos…

Puis on a reparlé photo et pellicules :

« Ah mais moi j’ai à peine connu les pellicules » « QQUUUOOIII mais t’as quel âge ? »

« à partir de quel âge tu arrêtes de me parler (on était passé au « tu » entre temps) ? »

« Surtout à partir de quel âge je réenvisage notre relation »

« et bien dis toi que j’ai entre 18 et 55 ans » (blague spirituellement pourrie jouant sur les objectifs de base vendus dans les packs photos)

« si t’as en dessous de 30 ans tu sors »

« ouf je viens tout juste de les avoir ! »

Là s’en suis toute une recherche Google sur ce que les gens de 87 ont connus…

Dieu que le temps passe vite quand on est soi-même…

Le magazine en otage, petite phrase subtile : comme ça je suis sûr de te revoir

Bon, comme moi, avec tout ça vous vous dites quand même qu’il y a de la séduction dans l’air non ?!

Ah bah non, vous me connaissez y a forcément un loup quelque part, on est pas dans Coup de foudre à Nothing Hill et je ne suis pas Julia Roberts…

Une fois son nom complet en poche, je suis allée fouiner chez notre ami Facebook, vous savez cet ami qui ne vous veut pas que du bien …

Et là que vois-je ? (non sans mal) : Et bien qu’en réalité il s’agit de NOTRE chat, de NOS vacances… Bref la place était déjà prise.

Ni une, ni deux, je…

fonds en larmes.

J’écris à mes copines chéries (merci les discussions groupées), et surtout je lui envoie un message à lui : « Laisse tomber les cours photos, quand on fouine, on trouve ».

Sa réponse « si tu m’avais demandé, tu n’aurais pas eu besoin de fouiner ».

Euh, vu tous les sous-entendus, vraiment ? Vous auriez quand même demandé vous ? Parce que bon… entre nous, c’est pas du tout le comportement d’un mec en couple, au travail et devant les collègues et plus…

Inutile de vous dire que je me suis sentie très très très très… nulle.

Mais surtout, pour une fois que j’étais vraiment moi-même avec un homme j’ai été encore plus blessée que d’habitude.

Le pire de tout c’est qu’il ne voit pas ce qu’il a fait de mal.

Quand j’ai répondu par « j’ai mon appareil photo, t’as fait ta vente donc t’as pas perdu de cliente », sa réponse a été « ah bah sympa, tu me remets à une place de simple vendeur » mon cerveau a vraiment vrillé ! Il voulait quelle place au juste ?

Le top du top c’est quand ces moments là tombent toujours quand tu te sens déjà très nulle dans d’autres domaines de ta vie (genre mauvaise copine parce que ton travail te prends la tête pour X et Y raison…).

Il ne comprenais pas que je me sente un peu couillon et que je ne veuille plus poursuivre nos échanges… Il mettait ça sur le compte de mon manque de confiance en moi, bah oui t’as raison c’est ma faute si j’ai interprété tes signes comme de l’attirance.

Suis-je tellement nulle que je ne saurai plus reconnaître des phrases qui rentreraient dans un jeu de flirt ?

On (oui oui les copines aussi) aurait été curieuses de savoir jusqu’où il aurait été capable d’aller avant de me dire qu’il avait quelqu’un dans sa vie !! Pas vous ?

Et voilà, vous connaissez toute l’histoire de Racoon, il était différent, ou pas …

#MemeLesMochesSontDesConnards

Bon la petite morale positive, c’est que ça a contribué à me donner un coup de fouet pour la rentrée, prendre ma vie vraiment en main et changer pas mal de choses. Mais je me dis aussi, que s’il existe un exemplaire pour Elle, peut être que le mien m’attend quelque part ?

Mais vu qu’on dit qu’on trouve quand on ne cherche pas… On est pas prêts de se trouver…

D’ailleurs un jour, faîtes moi penser à vous faire un article sur les phrases à ne surtout plus dire à un(e) célibataire en pleine crise sentimentale… Vraiment…

En attendant je vous embrasse fort mes Paillettes et on se retrouve trsè vite pour de nouvelles aventures !

Publicités

24 réflexions au sujet de “Il était différent”

  1. Ohh ba M**** !
    J’étais à fond dedans et je voulais un happy End .. 😦
    Pff ! Il a eu besoin de ce petit jeu de séduction pour se rassurer et flatter son ego ce naz !
    La leçon a en tirer c’est que la théorie: Moche=Mec bien, (et inversement Bel Homme=Connard) ne se vérifie pas toujours… Et c’est valable aussi pour les femmes!
    J’ai vécu une histoire similaire il y a des années de ça, après des mois de séduction Monsieur me dit qu’il a déjà une meuf. Grosse gifle qui m’a servie de leçon..

    J'aime

    1. Haha moi aussi je voulais un happy end mais ca aurait été moins drôle a vous raconter 😂 mais oui avec ce genre d énergumènes on se dit que finalement tout est possible dans ce monde de fou… mais oui J avoue qu il a mit du coeur a l’ouvrage et n’a pas compris que je me vive mal … allez peut être un jour j’écrirai un article avec happy end 😉

      J'aime

  2. Les aventures de petite licorne au pays des racoons…
    Je tiens à dire que plus j’avance dans ton blog, plus je suis catastrophée parce qu’il faut vraiment qu’on file un coup de jeune au notre c’est la catastrophe x)
    Tu as l’art de rendre les choses drôles alors que de toutes évidences elles étaient carrément dures à vivre. La relation saine et digne d’un conte de fée arrivera, tu n’as qu’à attendre l’homme qui te mérite (j’ai envie de dire que toi au moins t’as des touches) 🙂

    J'aime

    1. Haha timagines que c’est la vieille qui vous fait mettre un coup de jeune 😉 c’est le monde a l envers !!! Non c’était pas facile à vivre mais la bonne nouvelle c’est qu’avec un peut d humour et de paillettes on peut se sortir de pas mal de choses ! Bon je dis pas qu’au fond j’ai pas mal hein ! Mais c’est un bon moyen d exorciser ! Chaque chantier en son temps ! Boulot first

      J'aime

      1. Mais cest ca le pire ! C’est qu’il « voit pas ou est le mal » … et qu’il « était sincère » (je cherche encore le sens de cetye association d idée… il pensait pas que je fouinerai aussi loin (parce que je suis allee la chercher très loin linfo …)

        Aimé par 1 personne

      2. Haha … c’est sur … mais c’est dur de se dire qu’on s’est faite avoir aussi facilement … et d avoir été moi même je me sens encore plus rejetée mais en effet je n’avais pas besoin d’une situation compliquée ou dans un cas j’étais l’autre celle et dans un autre le « on reste amis » qui fait mal !

        Aimé par 1 personne

  3. Hehehe un c** restera toujours un c** !! Ils ne savent pas se remettre en question mais dis toi que la roue tourne. Et que forcément tu trouveras une perle 💋💋💋💋

    J'aime

    1. Reste plus qu a devenir une huître alors !!! On peut pas dire qu’il soit un c** parce que vraiment je l’aimais bien… mais c’est franchement pas cool… c’est pas comme si je m’étais fait un film toute seule … il m’a bien aidé quand même !!!

      J'aime

      1. Erffffffff je pense qu’il s’est senti pousser des ailes en te voyant !!! C’est dommage qu’il n ait pas su rester à sa place d homme pris

        J'aime

    1. Ah bah question plan sur la colère je te laisses imaginer ou j’en étais … j’étais tellement bien… je me suis retrouvée y a 12 ans en arrière tu sais quand j’ai connu quelqu’un avec qui c’était une évidence et… qui m’a aussi brisé le coeur quand on y pense 😂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s