Passion Spectacle

Boys Band Forever

J’aurai pu intituler cet article « bonjour, j’ai 9 ans », mais c’était moins vendeur pour le référencement (puis créer un blog à 9 c’est pas crédible).

Vous connaissez ma passion pour le vintage : et bien ça ne se limite pas qu’aux robes… la musique aussi : années 80, Michel Sardou (promis j’ai commencé à écrire cet article avant d’être allée à son concert), swing, rock… toussa toussa

Et bien sur ce coup là, vous n’allez pas être déçues mes Paillettes.

Je crois que j’ai assisté au(x) show(s) le(s) plus improbable(s) de ma vie d’adulte, et j’en suis toujours pas revenue (coucou les voisins qui subissez ma playlist « opération régression« ).

Bref j’ai vu une « presque » comédie musicale avec les « presque » idoles de mon enfance.

note bien : Ne me remercie pas pour les chansons que tu vas forcément avoir en tête, toi jeune trentenaire, oui même toi là bas au fond de la cour de récré, c’est cadeau.

Pourquoi « presque idoles »,

et bien parce qu’à l’époque (96/98), quand tout a commencé, j’avais 9 ans. Et à 9 ans, on fait comme les copines, qui font comme les copines, qui font comme… mais sans trop savoir pourquoi.

On peut pas trop dire que je me sentais concernée « par les filles dans les magazines, dont les fringues à la mode étaient trop chères pour moi, je ne me comparais pas à elles  et je ne déprimais pas, non, non » …

Par contre on entendait ça en boucle, et fallait choisir un camp.

On avait la team G Squad d’un côté, la team Alliage de l’autre (on parle même pas d’Allan Theo qui nous a fait un Boys Band à lui tout seul), et moi, tapie au fin fond de la team 2be3 parce que le côté « copains pour la vie » me parlait  beaucoup plus. (heureusement qu’on avait les Spice Girls pour toutes nous mettre d’accord… ou presque mais ça c’est une autre histoire).

Bon, entre nous, j’aimais bien aussi les Worlds Appart (d’ailleurs les seuls que j’avais vu en concert à l’époque, j’ai bien failli perdre la vie au milieu des groupies, mais ça fait des souvenirs on va dire !).

Bref revenons à nos Frenchies. Ils étaient jeunes, beaux, ils sentaient bon le sable chaud (<= non seulement j’en savais rien mais en plus le sable, ça gratte)… dansaient et chantaient (des trucs dont le sens m’échappait parfois…) mais c’était à la mode, et c’était le temps de l’innocence, des cassettes (pour les moins de… de quel âge d’ailleurs ? bon bref, à l’époque des dinosaures c’est comme ça qu’on écoutait la musique), des T-shirt floqués, des albums photos/Paninis, des Star Club, Salut et des livres pseudo biographique qui racontaient tous la même chose (faut absolument que je remette la main sur celui que j’avais d’ailleurs… MAMAAAAAAN !).

« L’île des Boysband!!! j’espère que c’est qu’une phase »  Vice Versa

Donc quand en décembre une amie me dit « hey ça te dis qu’on aille voir les GBB jeudi soir ? » « Hein GBB qu’est ce que c’est ? » « Bah c’est Franck des 2be3, Chris des GSquad et Allan Theo qui ont créé un petit revival des Boys Band«  »Où est-ce qu’on signe ?« 

Donc j’ai signé, on est parties à l’Apollo Théâtre (Paris) voir le revival de notre enfance.

Pourquoi « presque comédie musicale »

(il était quand même temps que je vous l’explique).

En guise de concert, nous assistons à l’ultime répétition du concert du trio. Un mélange savoureux d’autodérision, de coups bas (parfois très bas), d’anecdotes, de tendresse, de pannes d’électricité

Mais surtout un excellent cocktail d’émotions.

Parce que l’air de rien, les premières notes de Partir un jour, sur scène, pour la première fois de ta vie, tu te prends tes 9 ans, tes goûters d’anniversaires, les chorégraphies avec les copines (ne mentez pas on l’a TOUTES fait) en pleine poire. J’ai pleuré. Oui oui, j’ai pleuré avec une chanson des 2be3 (non seulement j’en ai pas honte, mais en plus c’était même pas la faute des hormones).

Bref l’instant « émotion » passé, tu réalises que… tu ne réalises pas parce que t’es partie loin, mais très loin, que c’est totalement improbable et tu te marres, et ça, c’est top.

Toutes les casseroles, les petits défauts, les fausses gueguerres… Les codes des Boys Band #LaBase… Les succès, les échecs, tout y passe !

La mise en scène de cette répétition pas si improvisée (signée Hugo Rezeda) est fluide et met aussi bien en valeur le trio que chacun des trois garçons.

Mention spéciale à Frank et son hommage, tout en douceur et subtilité, à Filip.

Finalement, toutes les Team y trouvent leur compte. Même la Team Alliage et la Team Worlds Appart (mais pour savoir comment et pourquoi, il faut courir voir le spectacle).

Fait étrange, mais constaté chez bon nombre de mes camarades dans la salle, tu as beau ne plus les avoir écouté depuis… des années, tu connais encore toutes les chansons par cœur et t’as le même air débile à chaque intro (mais si tu sais cet air là :  « mais… mais… c’est ma chaaaaaanson ! »).

La salle est pleine. L’énergie est là. Une véritable petite bulle hors du temps.

J’ai tellement adoré ce moment que, lorsqu’une nouvelle date est sortie (23 mars), j’ai re-signé direct. Bon cette fois avec ma Licorne (rencontrée au concert de décembre) et ses amis franchement géniaux, on était en mode ultra festif. Du coup, après une semaine pénible et loin de toute créativité, la soupape a totalement lâché (mon dieu que ça fait du bien, j’avais 18 ans – et le droit de boire du champagne, mais ça aussi, c’est une autre histoire).

Donc je disais ce coup-ci, à mon âge avancé, 18 ans, je le rappelle, j’ai pu apprécier le spectacle sous un angle nouveau (bah quoi j’étais pas assise à la même place)… Et force est de constater qu’on était plusieurs à avoir le même âge.

Une fois de plus ambiance de folie, ça chantait et ça avait envie de danser de tous les côtés. Certains ados sont devenus parents et ont eu envie de partager ce moment avec leurs tout petits ; finalement je comprends mieux mes parents et leurs « ah, ça me rappelle ma jeunesse ».

Les quadras assurent ! Ils sont en forme, dansent comme à l’époque, chantent (comme à l’époque), mais avec quelque chose de plus, la nostalgie leur réussit et finalement on se rend compte qu’il reste vraiment quelque chose de précieux de cette période de « préfabriqués »: nos souvenirs d’enfance.

On va pas se mentir, les années 90 ne nous ont pas toujours gâté question musique, et il y a des chansons qu’on préfèrerai oublier avoir aimé (si y a pas de faute dans cette phrase …) mais là ça fonctionne. On est sur du second voire troisième degré, quelques extraits de chansons sans se prendre au sérieux.

Du haut de mon âge avancé (18 ans !!!) je peux apprécier ce que les nanas de l’époque appréciaient déjà visiblement… les messieurs sont charmants et vieillissent plutôt bien (si j’étais vache et que je voulais relancer la concurrence je dirai : enfin 2/3 mais je ne suis pas vache… et puis c’est pas vrai… quoi que … non c’est pas vrai).

La quarantaine leur va bien… et en fouinant un peu dans les vestiges d’époque je dirai même, qu’à mes yeux, ils sont mieux qu’avant !

Mais jugez vous-même :

 

 

chris keller gsquadIMG_6193bisallan theowp-image-1738951456.wp-image-1665674464.francke delay methode chrisgénération boyband 1

 

Si vous aussi vous voulez prendre un petite bouffée d’enfance, c’est (entre autre) le 1er juin à l’Apollo Théatre (18 rue du Faubourg-du-Temple Paris 11, métro République) que ça se passe, et vous pouvez réserver vos billets par ici ou par là !

pour suivre l’actualité de Génération Boys Band (ainsi que toutes les dates de concerts/spectacles : Facebook

Alors mes Paillettes ? Ca évoque quoi pour vous l’époque BoysBand ? On se voit le 1er ? Vous étiez plutôt quelle Team ?
XoXo et à très vite !!

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Boys Band Forever”

  1. Que de souvenirs !!! Et en effet … merci pour les chansons dans la tête 😜
    D’ailleurs… j’ai encore les albums de l’époque 😉
    Moi, j’avais 15/16 ans à cette époque et là seule fois où j’ai vu des boys band en concert c’était pour « la nuit des garçons » (ça ne s’invente pas 😂) au zénith de Montpellier ☺️ J’étais bien contente qu’on me demande d’y accompagner mes cousines plus jeunes que moi 😜😂 bah quoi ?! Ça me donnait une bonne raison 😆
    Je me souviens de l’hystérie de certaines 🙈😱 on avait l’impression d’être dans une boîte de sardines tellement on était serrés !!! Ma cousine en a fait un malaise et a passé un bon moment avec les beaux pompiers du zénith 😜
    J’adorai leurs chansons et les chorégraphies 😁☺️
    Merci pour ce retour dans mon adolescence 💖

    J'aime

    1. haha de rien ! il est 9h39 et tous mes contacts ont les chansons dans la tête mon pari est réussi !!! Ah bah si t’as l’album des 2be3 avec la salsa je veux bien c’est la seule qui me manque et comme j’ai que la cassette (oui j’étais un bébé à l’époque !) difficile de la récupérer en super qualité ! Ha les bains de foule et les malaises… les joies des concerts en fosse et/ou des groupies… On aurait déjà dû se méfier XD ! Ca fait des supers souvenirs tout ça et ça parle a plein de monde finalement, même si on a prit des chemins musicaux différents entre temps !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s