Célib'à 30 ans

Comment séduire une femme ?

Cela faisait un bon moment que je n’avais pas alimenté la rubrique Célib’à 30 ans ! Avouez que ça vous manquait !!

Non pas que je ne sois plus célibataire, loin de là, mais je suis devenue tellement parano sélective qu’il ne se passait plus rien grand chose dans ma petite vie émotionnelle.

Mais quelques événements récents ont changé la donne, le printemps sûrement, alors Cupidon, qui n’a visiblement toujours pas pris de cours tir, s’est réveillé, et autant vous dire qu’une fois de plus il ne m’a pas loupé.

Non, je ne vais pas vous raconter par le menu ce qu’il s’est passé (il paraît qu’il faut que j’arrête d’écrire sur les gens), mais je vais m’adresser à toi « Monsieur en général » …

Oui oui, à toi, au fond de la classe, qui a dû sécher les cours de drague séduction au collège.

Je vous rappelle tout d’abord qu’un blog est subjectif et qu’il n’engage que son auteur. Dans cet article il s’agit surtout de perles, un peu comme les perles du bac mais option drague (dont l’élève aurait visiblement séché absolument tous les cours).

Beaucoup de ces petits détails sont transposables au féminin, on est pas toutes blanches comme neige, mais ce n’est pas le sujet du jour !

♠ Comme à un être humain tu nous parleras.

Alors ton « Je veux rien de sérieux » , pourrais-tu, éventuellement, peut-être, sans vouloir te donner d’ordre, le transformer, soit par une question, par exemple « qu’est-ce que tu recherches comme type de relation ? » ou bien, par une phrase un peu plus douce « je ne sais pas ce que toi tu cherches, mais personnellement, pour le moment je ne cherche rien de sérieux ».

On est d’accord c’est purement démago, parce que ça veut dire la même chose, mais on se sentira un chouilla plus impliquées dans la décision finale.

Oui parce qu’au risque de te décevoir ô toi, noble chevalier sur ton destrier, toutes les femmes ne cherchent pas le père de leurs enfants à chaque fois qu’elles croisent un mec, (et heureusement sinon j’te dis pas le nombre de mioches qui promènerait), parfois on est bien « contentes » quand le dîner se termine…

On sait que tu n’es pas le Prince Charmant, mais on t’aime bien quand même…

Et puis, on sait pas toujours tout d’avance, on aimerait juste laisser faire les choses… Sans essayer de mettre ce qu’il se passe dans une case : plan cul ou mariage ?!. Tout peut arriver… ou pas…

Alors ton affirmation qui nous donne l’impression d’être une poupée gonflable : tu la ranges !

♠ Tes mains (et le reste) tu laveras

Surtout si tu « ne veux rien de sérieux » (comprendre je veux poser mes mains un partout sur toi et rentrer tranquillement chez moi sans plus jamais te rappeler).

Ton rendez-vous est noté, ta réplique qui tue (« je ne veux rien de sérieux« ) bien répétée, le bon ton, le bon moment (ou pas) pour la placer, le bon sourire… et patatras, t’as les ongles dégueulasses (nb : on sait faire la différence entre des mains de travailleurs et des mains pas lavées).

Donc supposons qu’après ta grande déclaration, la nana te laisse quand même une chance, tu crois vraiment qu’elle va te laisser poser ces mains sur son corps, dans cet état là ? Vraiment ? Parce qu’on va pas se mentir « je ne veux rien de sérieux » = « si t’es open et pas trop moche on passe direct par la case Scrabble » (j’ai volontairement mit open avant pas trop moche).

Marche aussi avec dents sales, haleine de poney, bref tous ces petits détails qui… comment dire… dégoûtent ?

♠ Bidochon tu ne seras pas.

C’est pas parce que t’as des pulsions et que nous aussi ; qu’on y cède de temps en temps, qu’on renonce au glamour et à la séduction hein !

Un message sans « pheautte » grossières que même ton téléphone renonce à corriger (on pardonne quand même les petites fautes d’accord ou de grammaire, bien typiques de la langue française, dont on a totalement oublié la règle apprise au CP, mais que nous faisons tous) par exemple. Les phrases courtes et bien senties c’est top !

Pas la peine de te transformer en Malraux du sexto, un sujet un verbe un complément ça nous suffit.

Ne pas trop te vanter de tes sorties/beuveries (ce qui n’a rien à voir avec nous raconter une soirée entre potes parce qu’il y a quelques anecdotes sympa) non là je te parle de ce sourire de fierté que tu arbores quand tu nous dis que t’es rentré à 5 heures du mat’ complètement déchiré.Et surtout évite de nous envoyer un message à ce moment là. Je m’explique.

Non pas que ça te fasse passer pour un mec pas sérieux (ça on avait bien pigé que c’était pas ton truc le sérieux cf point numéro 1), mais dans nos têtes ça raisonne comme un truc du genre : « j’étais bourré à 3h du matin, j’ai rien trouvé à me mettre sous la dent, alors j’ai pensé à toi. » #VraimentFlatteur. 

Et non, clairement ça ne te donne pas l’air cool (surtout si t’as largement dépassé 18 ans), ça ne s’explique pas, mais c’est comme ça.

Ah oui, parler de tes autres plans culs aussi, évite. Ou alors sois sûr de toi aussi apprécier les comparaisons ! Qui supporte les comparaisons hein ?!

Même si c’est pour le fun, même si on ne sait pas trop où on va, on aime bien un peu de mystère et de respect. Et le respect c’est pas uniquement prévenir que tu vas jamais rappeler.

♠ Célibataire (et vraiment disponible) tu seras.
En théorie pas besoin de développer ni faire un dessin. 

Mais comme tu as séché les cours de drague, du lycée cette fois, on va reprendre depuis le début.

Une histoire compliquée pas tout à fait finie / pas tout à fait commencée = pas célibataire !

On est séparés mais on vit encore ensemble = pas disponible /pas prêt pour une nouvelle histoire = plan galère.

Bobonne qui attend à la maison / est en vacances / au travail / est enceinte jusqu’au dent  = pas célibataire !

Tu es marié / vas te marier = pas célibataire !

Tu avoues que tu n’es pas célibataire, mais ça se passe mal dans ton couple = c’est pas mon problème !

J’ai beaucoup de boulot / pas le temps pour une vraie histoire = fausse excuse parce que pour baiser visiblement, du temps, t’es capable d’en trouver !

Tu es en couple et tu ne trouves aucune excuse bidon pour me draguer = OK t’as intérêt à être canon et discret !

♠ Le compliment qui tue, pour toi, tu garderas.

Dire à une fille que vous souhaitez baiser courtiser qu’elle n’est pas assez féminine, pas assez sexy, qu’elle est très jolie mais qu’elle a trop de formes…

mais…  que vous vous la ferez l’aimez bien quand même…

Ah !! Quel sens du sacrifice, baiser avec aimer une fille que vous trouvez repoussante, merci les mecs, vous sauvez notre vie sexuelle…

Franchement ? je ne trouve pas de conclusion cynique tellement j’ai envie de hurler.

♠ Faire état des dépenses du rendez-vous tu éviteras.

On sait que tu es un gentleman, ça ne fait plus aucun doute.

Mais évite de tout gâcher en mettant l’argent au milieu de cette merveilleuse idylle naissante (combien t’as coûté le restau, les fleurs, les bières, le cinéma (enfin si y en encore des rencards cinémas ?!) on le sait, mais c’est gênant, vraiment. #Investissement. #Rentabilité.

Comment te dire, autant directement nous donner le pognon ! On gagnera du temps, et, de l’argent.

♠ Et après :

Dans la mesure où Mademoiselle a succombé à tes charmes, parce t’as mis le paquet (sans même avoir besoin de lire cet article) et que tu le vaux bien ; évite de partir en saccageant les murs.

Parfois on est pas compatibles, parfois on est plus dans la même histoire, parfois l’autre a envie d’autre chose (nb au connard utile : ce qui ne veut pas forcément dire avec toi), parfois tout le monde est d’accord pour ne plus se revoir.

Alors on évite les « de toute façon t’es pas le genre de fille de qui on tombe amoureux« , « t’es pas assez féminine, t’es trop ci, t’es pas assez ça » et autres gentillesses apparentées… On évite aussi le silence courageux… On évite d’envoyer les copains (ou les nouvelles conquêtes, oui oui je l’ai eu ça aussi… il y a fort fort lointain, et comme j’étais très amoureuse je le digère encore très mal). On évite le « mais non je vais faire des efforts« , « mais je tiens à toi quand même »venant de quelqu’un à t’as le droit d’envoyer des message uniquement les lundis et jeudi de 14h à 14h02 c’est touchant –  pour continuer à venir se mettre au chaud.

Ah oui, dernière chose, on évite d’essayer de faire ami, ami… Chaque chose à sa place. Il arrive un moment, que ce soit au bout d’un mois ou de 10 ans, où il faut choisir son camp : soit l’amitié, soit le Scrabble… Sérieusement tu te vois avec ton plan cul en témoin de mariage ? Mais non Chérie, c’est juste une amie…enfin, depuis que je t’ai rencontré…

Quand on s’est vu tout nu, c’est foutu ! (ça va avec rien, mais j’avais envie de le placer)

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

Voilà voilà mes petites Paillettes, ce n’était absolument pas un article vindicatif contre ces Messieurs, il y en a de très charmants ! J’en ai fini avec les coups de gueules, je préfère nettement vous faire rire !

C’était juste une petite compil humoristique des spécimens croisés ces derniers mois/dernières années.

Je tiens d’ailleurs je tiens à citer monsieur A. qui m’a envoyé un message qui a eu le don de me faire sourire dès le matin (et rien que ça c’est pas gagné, désolée de te citer mais ce message m’a fait beaucoup de bien) :

« Moi ce qui m’étonne c’est que tu sois en contact avec ce genre de mecs… Il y a de tout et pour tous, pourquoi toujours aller vers les connards ? »

#JeCroisQu’OnTiensLeProchainSujetDePhiloVousAvez4Heures

Autant je sais que tous les Messieurs ne sont pas aussi « distingués » que ceux sus-cités, mais les exemples donnés sont inspirés de faits réels (récents ou non). Parfois plusieurs exemples par Monsieur.

Et si vous vous êtes reconnu… et bien tant pis (soyez rassurés, je protègerai quoi qu’il se soit passé -ou pas passé d’ailleurs- votre identité).

J’ai volontairement zappé le sujet « pendant » … Mais là aussi il y aurait des taaaaas de choses à dire, mais pour le coup chaque fille est différente, alors pour s’y retrouver… Mieux vaut être à l’écoute de celle que vous avez dans vos bras.

Bon après je peux aussi vous faire un petit article gag si la demande est là !

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

Et pour vous Mesdames (il paraît que mademoiselle ne se dit plus), quels sont les petits détails rédhibitoires chez les Hommes ?

Et surtout donnons la parole (et un droit de réponse) à ces Messieurs, à part une nana qui vous grogne après sur son blog (mais qui vous aime quand même), qu’est ce qui vous refroidit chez une Femme ?

miss sissi hart

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “Comment séduire une femme ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s