Célib'à 30 ans, Dans ma tête

Sissi, 31 ans, célibataire et sans enfants

Pas la peine de me rappeler que je vais prendre un an dans les ovaires, je le sais. Mes spams me le rappellent, ma carte d’identité me le rappelle, mon médecin aussi, bref… au cas où, depuis 31 ans je n’avais pas encore imprimé la date.

J’aurai pu intituler cet article : « j’men bas les ovaires » ou « foutez la paix à mon utérus », mais je me suis dit que c’était peut-être un chouilla violent.

Nous sommes donc sur : Sissi, 31 ans, célibataire, sans enfants.

Présenté comme ça deux points de vue :

  • celles pour qui je suis le diable : mais oui tu sais la nana qui sort tous les samedis (mmm), qui fait pleins de trucs (comme traîner en pyjama le dimanche) et qui va te piquer ton Flamand (euh ?!)
  • celles à qui je fais pitié : bizarrement, les réflexions à la mord moi le noeud dont on va parler ne viennent jamais, ô grand jamais, d’un mec :

Avant 30 ans : « mais tu es jeune t’as le temps » « tu as la vie devant toi, profite » »ça viendra quand tu t’y attendras pas »

Après 30 ans : « mais t’attends quoi ?! » « le temps passe vite après 30 ans tu sais »

Euh bah non en fait, techniquement les années sont toujours composées de 365 jours, 52 semaines de 7 jours, eux mêmes composés de 24 h (sauf les lundis qui en font 72 et les samedi et dimanches 8) et puis j’ai que 24 heures de plus c*%µ¨^$ !!!

Alors autant mes 30 ans (les vrais) je les ai super bien vécus. J’me sentais bien, je me disais que tout allait enfin avancer (?!), j’avais la trentaine épanouie.

Autant mes 30 ans bis (je reste à 30 ans jusqu’au 35, après j’avise), patatras, crise de la trentaine me voilà (trop classique de la faire à 30 ans pile).

Bon d’accord, j’ai encore 15 jours tout ronds pour accomplir tout ce que je devais accomplir dans ma 30ème année : changer de job, rencontrer le Flamant Charmant, gagner au loto, devenir une Licorne

Autant vous dire, mission impossible, j’ai préféré acheter une robe, c’était plus réaliste.

Mais forcément, à l’approche de l’anniversaire « qui n’est pas un compte rond » et donc, n’intéresse personne parce qu’il n’y a pas de beuverie à la clé, je recommence à entendre les éternels « mais tu ne veux pas d’enfants ?! » (5 ans d’âge mental ça compte ?), « tu n’as pas envie de te poser ?! » (tu m’as pris pour une plante verte ?) « tu sais l’horloge biologique … » (je porte déjà pas de montre… et en plus j’ai toujours été nulle en bio), « comment ça se fait que tu sois célibataire » (si quelqu’un a la réponse… mais à ce moment de la conversation je joue avec ma Licorne imaginaire).

Oh bah mince alors, 30 ans de ma vie et je n’ai pas pensé une seule seconde à me torturer avec ces questions dites-donc !

D’abord, je n’en sais rien si j’en veux des enfants, sur le principe oui, et j’adore les enfants, c’est pas la question, mais j’adore les chats aussi, et c’est pas pour autant que j’en ai un.

Puis avant de penser à mon utérus, faudrait peut-être penser à mon petit cœur non ? Parce, que petits malins que vous êtes, comment je le fabrique le mioche sans papa hein ?

Mais visiblement, face à l’horloge biologique, le célibat ne compte pas.

Pour parler sérieusement pendant quelques lignes, je n’ai jamais envisagé l’idée de faire en enfant seule.

Pour être franche, j’ai beaucoup de mal à me projeter dans l’avenir, mais une chose est sûre, à ce jour, dans ma p’tite tête aux cheveux rouges, un enfant s’inscrit dans le cadre de « construire une famille » pas uniquement « avoir un enfant ».

Puis avec la mère qu’il va avoir ce petit bout, autant bien choisir le papa, histoire de pas le faire partir avec trop de tares dans la vie !!

On ne sait pas toujours ce qu’il se passe dans la vie des gens…

Tout devient gênant dans cette affaire, même ma maladie, qui bien souvent consiste à me filer des nausées et des crampes au bidou (le fameux Gremlins qui danse la lambada), et à chaque fois je dois justifier que je ne suis pas enceinte… à chaque fois.

Bah oui, t’es une fille, t’as mal au ventre = t’es enceinte.

« Franchement ? Si je suis enceinte ? Prévenez les Rois Mages et le Pape. »

En plus de cela, lié au Gremlins ou pas, je ne sais pas trop vu mon parcours médical, mais j’ai toujours eu des soucis hormonaux, il a fallu déclencher mes règles à 18 ans suite à de très nombreux kystes sur les ovaires.

Quand j’ai tenté d’arrêter la pilule, après plus de 10 ans, règles stoppées net… Je pense que je vais galérer un peu le moment venu, mais je suis prévenue…

Donc ça ne sera pas la peine d’insister lourdement, même si je finis par trouver un Flamant Charmant.

Le pire c’est que même une fois en couple t’échappe pas aux bonnes âmes qui se soucient du bien être de ton utérus.

Quand t’en as déjà un : et le deuxième c’est pour quand ?

J’ai des copines qui n’en ont pas, par choix, et qui doivent à chaque fois se justifier, et subir des regards interrogateurs, voire horrifiés #tespasunefemmesitaspasdenfants ! 

D’autres, qui même si cela fait 10 ans qu’elles sont en couple, préfèrent attendre, vivre, et laisser faire les choses sans trop se poser de questions, se marier, voyager, sortir… On a 30 ans, on est jeunes, vraiment.

J’ai d’autres amies, qui malheureusement ne peuvent pas en avoir, ou ont dû passer par des épreuves terribles pour y arriver, des FIV, des fausses couches, des adoptions dans certains cas…

Et cette question, leur (a) fait énormément de mal. Surtout que généralement elle vient de personnes qui ont juste eu a éternuer pour tomber enceinte.

Courage les filles, je suis de tout cœur avec vous !!

Je vous promets que la question du célibat et de la maternité est un combat quasi quotidien dans nos têtes…

Et même si visiblement ce genre de questions fait partie de l’inconscient collectif, c’est assez intrusif et intime. Pour pleins de raisons.

Bien sûr que ça nous fait un pincement au cœur et qu’on se sent un peu retardée quand on fête l’achat de la cuisine Ikéa de la copine… On espère un jour aussi vivre l’entrée à la maternelle de notre petite princesse, on a aussi l’impression que tout le monde est en couple ou enceinte. On est sincèrement ravies pour vous, vraiment, mais pas la peine d’en rajouter avec des « non mais je te souhaite de vivre ça un jour tu verras c’est magique » (tu veux qu’on en reparle au moment de tes contractions ?!)…

Parce que vraiment, on vous envie un peu, et on le sait déjà. Parfois on en souffre, parfois on en ris, parfois on en pleure, parfois on en fait des articles pour décomplexer…

Parfois un peu tout à la fois comme en ce moment.

Je n’ai ni mec, ni enfant, probablement que je n’aurai jamais ni l’un ni l’autre, non pas que je n’y crois pas, mais le jour où ça se présentera on en reparlera.

En attendant je vous demanderai d’être un peu plus inventifs (ou réalistes) sur les gentilles phrases  « remonte moral » .

Et le jour où, si jour il y a, bah je vous autoriserai à me servir l’éternel « on te l’avait bien dit ».

En attendant, je vais dignement fêter mes 50 nuances de 30 ans avec mes coupines, célibataires ou non, profiter encore un peu de mes robes, et puis ce serait dommage de reprendre aussi sec les 10 kg que je viens de m’échiner à perdre, tout ça pour faire plaisir à l’ordre moral !

Et en bonus quelques phrases à ressortir lorsqu’on vous embête un peu trop (attention cynisme) :

  •  au mariage de cousine Gertrude : « Bon allez c’est toi la prochaine » = A l’enterrement du tonton au 46ème degré  » allez c’est toi le prochain ».
  • Comment ça t’as toujours pas de mec = c’est comme les melons pour trouver le bon faut en tâter plusieurs… ou encore : choisir c’est renoncer… Généralement, c’est à ce moment là que ces bonnes âmes, aux mœurs irréprochables, ravalent leur dentier !

Tenez bon mes Paillettes, en se serrant toutes les coudes on devrait arriver à faire ce qu’on veux de nos bidous pleins d’amour !!

A très vite pour de nouvelles aventures !

 

miss sissi hart

Publicités

5 réflexions au sujet de “Sissi, 31 ans, célibataire et sans enfants”

  1. Je fais partie de celles qui pleuraient en croisant une femme enceinte ou avec un bébé en poussette … donc de celles pour qui les phrases « et alors ? Tu nous le fais pour quand ce petit ? » ou « toujours pas de bébé ? » équivalaient à un coup de poignard en plein cœur … alors j’ai fini par dire aux gens que ce n’était pas un choix. Après bien des galères et des souffrances j’ai fini par l’avour Mon miracle 😉💖
    Pour autant, je comprends que par choix on ne veuille pas d’enfant ou pas dans la situation dans laquelle on se trouve 😊
    Tu n’as pas à te justifier ! Il faudrait que les gens comprennent qu’on est au 21eme siècle et qu’une femme est la maîtresse de sa propre vie.
    Vue ta vie comme tu l’entends, comme tu le veux, comme tu la rêves.
    Peu importe tes choix nous on sera toujours là 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Bon tu m’as piqué mon idée d’articles mais je vais quand même le faire Parceque même si l’idée de fond restera la même certaines autres changent 😉

    Enfin dans les choses que tu as prévu de faire cette année
    Ne garde que te transformer en licorne magique comme objectif. Au final c’est Bien le seul important dans tout ça !

    Aimé par 1 personne

    1. Mdrrrr j’tai rien piqué du tout vilaine on en a même pas parlé ! Mais je suis impatiente de lire ton analyse de la chose parce que je crois déjà connaître ton avis sur la question 😉 et j’adore l idee qu’on sorte enfin de nos silences respectifs !!!!!! Ouais devenir une licorne… d’ailleurs cest ce que les gens retiennent de l’article 😂😂😂

      J'aime

  3. A reblogué ceci sur Le blog du Mec qui Passeet a ajouté:
    c’est tellement chiant la trentaine… Je rentre dans ce cercle le 8 juillet et je te jure que je ne suis pas pressé. Je pensais qu’à 30 ans j’aurai un job stable (du mois des clients régulièrement suffisamment pour contrer la question de merde ), que j’aurai un vrai chez moi, une petite famille en vue… j’avais quasi tout ça, mais j’avais souvent des crises existentielles et je foutais tout en l’air. Mais maintenant je me dis que si cela n’avait pas marché, ce n’est pas forcément entièrement de ma faute. Les gens évoluent (je préfère éviter de dire change)… On n’est pas des pokémons mais bon.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s