Passion Photo

J’ai cédé au Reflex

Bon ce n’est un secret pour presque plus personne, j’ai eu 30 ans. Et qui dit 30 ans, dit anniversaire et qui dit anniversaire dit « qu’est ce que tu veux pour ton anniversaire? « . C’est bien simple, la réponse je la tiens depuis quelques années maintenant : un reflex !

Pourquoi ? Comment je l’ai choisis ? Quels ont été mes critères déterminants ? L’objectif ? Où je l’ai acheté ? Je vous raconte tout (et par le menu s’il vous plaît) !

Mon amour pour la photo :

Bon il faut croire que ça ne date pas d’hier et que c’est de famille.

Mon Papou a aussi eu sa période « jamais sans mon appareil photo » et il était plutôt doué.

wp-image--417715464
Mon Papou et son appareil photo (et pour info il ne fume plus depuis de nombreuses années)
Mémé Dozon
Mon arrière-grand mère

wp-image--1210234501wp-image-1348556541

wp-image-259177143
Bon en vrai les photos sont très nettes, mais les photos des photos, surtout avec un portable…
wp-image-1607885744
Mon Pépé d’Amour

Et farfouillant chez mes parents, j’ai retrouvé des photos de moi petite avec… un appareil photo à la main…

wp-image-632198189

D’ailleurs un des portraits dont je suis le plus fière, je l’ai fait toute jeune, un peu par hasard je vais pas vous faire croire le contraire, je n’étais qu’une enfant avec un appareil photo Fisher Price…

Et c’est ma maman (maman je t’aime mais je ne pouvais pas ne pas la mettre celle là).

wp-image--2104013132

Mais mes premiers souvenirs de photographe « adulte » sont arrivés avec la mort de mon compact, offert par mes grands parents dans mon adolescence.

Le Papa Noël devait déjà faire une cagnotte pour que je puisse le remplacer. Mais il est taquin ce Papa Noël, ou alors il a senti le potentiel… je ne sais pas…

Toujours est-il qu’il a débarqué, avec dans sa hotte, mon fils ma bataille… Mon Bridge, un Fujifilm, un vrai bolide à l’époque le S2000HD.

Nous sommes à Noël 2008. Et ma première photo (floue), c’est mon grand-père et son chasseur artisanal

wp-image-2033205788
(je ne savais pas à ce moment là que c’était notre dernier Noël ensemble, c’est peut-être ce qui fait mon lien si spécial avec cet appareil photo)
 

Je le trimballe partout, de spectacles de danse en repas de famille et un jour, il me fait un petit arrêt cardiaque (et moi avec). Il repart à Londres (Amazon oblige) pour se faire examiner, on me renvoie le même, échange standard, sans poser de question, mais ça a tout de même été un des mois le plus long de ma vie.

Petit à petit on s’apprivoise, on laisse tomber le mode tout automatique, on essaie différents réglages, dans différentes situations et en toute connaissance de cause.

Mon préféré : la vitesse. Nous sommes en juin 2015.

Je prends goût à la photo de scène, aux instants volés…

Mais il est vieux, il me montre ses faiblesse, le boîtier ralenti, la mise au point se fait hasardeuse, beaucoup de bruit (pour rien), j’ai envie de jouer avec l’ouverture et la profondeur de champ, mais c’est compliqué les flous ne sont pas nets (moi j’me comprends mais j’vous explique : quand on joue avec l’ouverture et la profondeur de champ on peut décider que l’arrière plan (ou même le premier plan soit flou) pour mettre en valeur un sujet, il s’agit d’une technique appelée aussi bokeh mais la lecture de la photo était difficile avec mon bridge).

Et puis voici venu le temps (non pas des rires et des champs, ça c’est toute l’année) de le remplacer.

Passer sur un Reflex ne me fais plus peur et cela fait même 2 ans que j’y pense.

Le grand jour arrive.

J’avais un peu surfé sur le web, demandé conseil aux possesseurs de reflex, team Nikon, Team Canon, team hybrides (d’ailleurs un grand merci à tous ceux qui ont su me guider et me donner de vrais conseils dans cette recherche)… et me voilà partie à la FNAC (c’était le plus proche de chez moi et il fallait bien commencer par un magasin … je tenais absolument à avoir un service après-vente « physique » en cas de pépin).

Sauf que là bas, patatras, je demande conseil à un vendeur, qui se trouve être photographe à ses heures (non je ne vais pas vous refaire l’histoire, on est sur un article de fond là, non mais ! Par contre si vous voulez vous marrer un peu, c’est par là que ça se passe).

Il me pose LA bonne question (entre nous je l’avais pas attendu pour me la poser, mais ça met en confiance) :

Quelle va être votre utilisation de l’appareil photo et quel budget ?

(le premier qui répond « bah prendre des photos » a un gage)

Bien sûr qu’on va tous finir par photographier l’anniversaire de Tata Paulette, les vacances entre copines et le chat en train de roupiller (si chat tu n’as pas, celui de ta cousine Gertrude tu photographieras).

Mais après tout dépend de comment tu vas photographier Tata Paulette, les copines et le chat…

Une fois devant le rayon « appareils photo » on se retrouve devant une multitudes de modèles, de marques, de reflex entrée de gamme, de bridges dernier cri, de compacts capables de rivaliser avec les deux premiers et les petits « nouveaux » les hybrides…

Donc inutile de faire péter le budget maximum si son utilisation se limite à « appuyer sur le bouton et laisser la bête gérer tout seul ».

Certains critères étaient indispensables pour moi :

  • Objectifs interchangeables
  • Rapidité de mise au point et de déclenchement
  • Modes manuels
  • Haute sensibilité en basse lumière

Certains critères n’étaient au contraire pas important du tout comme par exemple la vidéo en 4K qui se développe beaucoup en ce moment sur ces appareils et fait gonfler le prix.

Ces critères excluaient d’entrée les bridges et les compacts. Restait le dilemme hybride/reflex.

La taille et le poids de l’hybride ainsi que sa facilité de transport ont bien failli avoir raison de mes convictions.

Après une nuit de réflexion, la boule au ventre, j’y suis retournée, je me suis plantée spontanément devant le rayon Reflex et j’ai plongé dans la Team Canon, le 760D (qui était en promo en boîtier nu à cette époque là) et un objectif 18-200 mm (lui aussi en promo).

Il ne faut pas hésiter à demander conseil à des vendeurs (tous ne sont pas des escrocs), car, après encore quelques heures dans le rayon (je vous jure j’avais l’impression d’acheter une maison, je ne voulais absolument pas me tromper), l’ensemble boîtier + extension + objectif 18-200 mm m’a coûté, au final, « moins cher » qu’un pack 750D (la seule différence notable entre le 750 et le 760 est la conception du boîtier, le 750 a encore un boîtier amateur alors que le 760 présente un boîtier pro) généralement vendu avec un objectif 18-55 mm.

Je m’explique : les objectifs des pack sont, dans la majorité des cas, des petits objectifs, vu mon utilisation principale (photos de scènes), je ne peux pas toujours me rapprocher de mon sujet. Il me fallait donc, d’entrée de jeu un objectif qui couvre une large distance.

Donc, en plus de mon pack il aurait fallu que j’achète un autre objectif.

Donc, une dépense supplémentaire pour un objectif tel que le 18-200 (ou 18-300 qui était mon « objectif de base ») mais qui aurait couvert les même plages que l’objectif du pack… Donc double dépense, et un objectif qui serait resté au placard.

Surtout que comme je vous le disais, le boitier nu était en promo en magasin et il y avait un offre Canon qui remboursait 100 € sur l’objectif, donc au final un boîtier « plus élaboré » et l’objectif de mes rêves au même prix qu’un pack tout fait.

Donc voilà, vous savez maintenant comment j’ai fait pour choisir mon appareil photo, celui qui m’accompagne depuis maintenant 1 an.

Vous avez été nombreuses à répondre « oui » sur le sondage Instagram où je vous demandais si vous seriez intéressés par des tuyaux photos glanés ci et là et surtout via mon expérience personnelle, alors voilà, je vais me lancer : photos de spectacle, portraits, difficultés rencontrées, comment on allie technique et pratique, passer devant l’objectif quand on a une vision précise de ce que l’on veut/aime, et surtout le pire du pire : non mais c’est parce que t’as un reflex que tu fais de belles photos… donc on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures photographiques mes Paillettes…

miss sissi hart

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “J’ai cédé au Reflex”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s