Passion Photo

Le Portrait

Me revoilà avec un petit article sur les photos !

Comme je vous le disais, et comme certaines d’entre vous ont pu le constater, ma spécialité (sans vraiment l’avoir cherché en fait) c’est le portrait.
Du coup entre instinct et véritables astuces, je vais vous dire tout ce que je sais sur le sujet (en vrai pas grand chose, mais ça peut toujours servir) !

Dans cet article, je ne vous parlerai volontairement pas du choix des objectifs parce que je voudrai donner des conseils applicables à un maximum de Paillettes, que ce soit avec un reflex, un compact ou un smartphone, et, je ne veux pas parler de choses que je n’utilise pas moi-même, n’ayant pour l’instant « qu’un » 18-200 mm qui me sert à tout !

Le cadrage

Dans les vraies règles de photographie, on parle le plus souvent de la règle des tiers :

on divise l’image en trois de façon horizontale et verticale, le point fort de votre photo est censé se trouver soit sur un croisement, soit sur une des lignes.

D’ailleurs certains appareils photos (et smartphones) vous proposent d’afficher cette grille dans le viseur.

Et puis si tu as Instagram tu as forcément vu ce quadrillage apparaître lorsque tu « recadres » ta photo !

Vous verrez que naturellement, votre cerveau lit l’image comme ça, l’œil se pose instinctivement sur un de ces points, et quand le sujet n’y est pas on est un peu dérouté.

En tous cas pour moi c’est comme cela que ça s’est passé. Du coup je n’ai pas eu de soucis avec ce point.

En portrait, les puristes dans l’âme vous diront qu’un des yeux doit se trouver sur un croisement pour une image forte, ça s’est bien quand on est sur un modèle qui pose pour vous.

Sinon le regard sur une des lignes (verticale ou horizontale) fonctionne aussi.

De face or not de face

On est d’accord que les photos de nos passeports sont tout sauf de beaux portraits qu’on aimerait mettre en photo de profil voir encadrés ?

Donc on évite le portrait centré avec le regard de face. Vos modèles vous remercieront !

Soit on centre le visage mais le regard et la tête sont orientés ailleurs, soit on décentre le portrait et alors votre modèle peut vous regarder.

IMG_5403.jpg

Sur cette photo par exemple : j’ai un sujet centré (le corps se trouve pile entre les 2 lignes verticales de la règle des tiers) mais le mouvement du corps, de la tête et du regard font que ce n’est pas gênant et qu’on ne se retrouve pas sur un portrait figé.
De toute façon je vous interdis de dire du mal de cette photo mwhaha.

Il y a sûrement des cas ou « centré + regard » face fonctionne très bien et a un sens pour le projet photographique, mais personnellement, j’ai un faible pour les regards ou les sujets décentrés, cela apporte un peu de dynamisme, d’émotion et de vivant à la photo.

Là aussi question de sensibilité, à vous de tester plusieurs méthodes et choisir votre préférée.

Personnellement j’ai un faible pour ce que j’appelle les « regards inspirés », tournés un peu vers le côté, ou un peu vers le haut, dans le style Hollywood.

wp-image-863045030

DSCF3485

La mise au point.

De façon générale, à plus forte raison en plan serré, la mise au point d’un portrait se fait dans l’œil qui est le plus proche de vous, une photo nette avec un regard flou c’est chelou !

wp-image-259177143.

On est d’accord que sur le principe la photo est sympa, mais que bon elle a le regard un peu flou et que ça gâche tout…

Figé or not figé.

Je n’ai que très peu d’expérience en tant que photographe de shooting.

Mais j’avoue quand même avoir un faible (oui je sais, je suis faible) pour les sujets en mouvements.

J’ai l’impression d’obtenir plus de vrai, plus d’émotions et moins de crispations que lorsque le « sujet » pose.

J’adore prendre des photos « flagrants délits » souvent elles sont bien plus expressives que deux personnes qui posent côte à côte.

IMG_2679.JPG

De façon générale, difficile de passer inaperçue avec un appareil photo, mais petit à petit mon entourage se fait à notre présence à Baby et Moi et du coup on arrive à avoir des petites choses sympa, et dès que ça fige, je prends même pas la photo, si c’est pour la virer après, autant pas déclancher !

IMG_8023

L’ouverture

Dans mon article sur la photo de spectacle je vous ai parlé du mode Vitesse, mais le portrait peut-être l’occasion idéale pour s’amuser avec le mode ouverture.

Cela permet de faire de jolis flous d’arrière plan et de faire ressortir votre sujet.

Si vous vous mettez en mode priorité à l’ouverture, votre appareil règlera de lui même la vitesse et les ISO donc pas de panique.

Donc l’ouverture c’est facile (mwahaha tu sens l’ironie s’emparer de moi là ?!) : plus vous voulez ouvrir grand (et donc avoir du flou derrière) plus le chiffre doit être… petit ! Bah oui, c’est logique hein…

Je vous dit pas le nombre de cheveux que j’ai perdu en voulant comprendre l’ouverture…

Et depuis, je suis chauve et… J’ai toujours pas totalement compris… j’y vais à l’instinct… Je retiens beaucoup de flou = petit chiffre et walou !

Pour un joli flou, on pense a éloigner son sujet du fond, sinon le flou ne sera pas net 😉 enfin ton arrière plan sera presque net, enfin moins flou bref on éloigne le sujet du fond pour la perspective et le joli flou !

IMG_7946
Bon cette photo compte à moitié parce que je me suis entraînée avec l’objectif spécial portrait argentique de mon père, monté sur mon boîtier reflex, mais vous voyez bien que le fond est flou du coup ! photo brute sans retouches.

Bon là où je vais passer en mode moins marrante et plus technique c’est que votre objectif à ses limites. Il a une ouverture maximum définie. C’est le chiffre qui est gravé dessus généralement et qui est précédé de la lettre « F » plus le chiffre est petit plus votre objectif ouvrira graaaaaand (ses chakras) et sera lumineux, bien évidemment ses pépites en téléobjectifs sont assez couteuses, mais vous pouvez trouver ce qu’on appelle des focales fixes (pas de possibilité de zoomer) pour une « petite » centaine d’euros.

Mais avant d’investir entraînez vous, et soyez sûr d’en avoir l’utilité, on peut faire de très jolies photos avec ce qu’on a déjà à la maison.

Le plus important dans un portrait, c’est le message, l’émotion que dégage le modèle, donc tout se joue sur les yeux et le visage principalement, c’est pour cela que vous l’aurez noté, je ne jure quasiment que par le plan serré dès que je le peux, toujours par feignantise, ça évite les parasites autour !

Gardez surtout en tête qu’une fois de plus, votre expression photographique, est votre propre regard sur le monde, mais pour pouvoir transgresser les règles, il faut les connaître.

Amusez-vous mes Paillettes, et dites moi si vous avez trouvé votre bonheur parmi ces petites astuces ou si vous en connaissez d’autres !!

miss sissi hart

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s