Dans ma tête, Le minimalisme façon Sissi

Vers le minimalisme : la detox numerique

…mais façon moi bien sûr !

Non parce qu’on va pas se mentir, je vais pas devenir un cliché ambulant, encore moins du jour au lendemain.

Je vous avais déjà dit que je partais vers une façon de consommer différente, plus en harmonie avec la fille « simple » (pas simplette hein !) que je suis.

Oui oui, on peut porter du rouge à lèvres et être simple !

Le but ce n’est pas de cultiver ma propre laine pour faire mon pullover … mais d’acheter ou me faire offrir quelque chose dont j’ai vraiment envie (ou besoin), tout en sachant où je vais le stocker et que je vais prendre plaisir à l’utiliser/le porter parce que j’aurai vraiment bavé dessus.

En plus ça laisse à nos entourages pleins d’idées cadeaux. Et nous, plein de place pour en profiter…

Puis c’est l’occasion aussi de terminer les 3 flacons des 3 teintes de vernis rouge qu’on avait acheté (sans rire j’ai déjà terminé un vernis et un rouge à lèvres au moment où je vous écris ces lignes).

Ces 38 gels douches parfum fraise des bois, coco, avocat… qu’on a entamé y a des lustres.

Surtout qu’il y a celui que cousine Célimen ( l’arbre gynécologique généalogique grandi avec bébé blog) nous a offert à Noël dernier qui attend dans un coin (pensez à emporter les moins remplis en vacances, avec un peu de chance vous les finirez sur place).

Non parce que sans plaisanter, j’ai 3 tubes de dentifrices entamés. Oui oui 3 !

Un qui était presque terminé, et du coup par anticipation, j’en ai acheté un autre.

Mais au lieu de le ranger, et de réellement terminer le premier, je l’ai mis à côté, et un matin pas bien réveillée, paf je l’ai entamé.

Et le troisième, c’est mon dentifrice de l’amour qu’une amie m’a ramené des USA et que je trouve tellement mieux que celui (ceux) que j’étais en train d’utiliser…

Bon et comment elle t’es venue la lubie ?!

Alors elle m’est venue de deux façons purement égoïstes et futiles au départ.

Primo, la carte mémoire de mon téléphone était saturée… 32 Go de vie. Et je me suis retrouvée avec un dossier « caméra » de plus de 3000 photos (et ce n’est pas une exagération de Marseillaise) à trier.

Et en voulant faire ce fameux tri et la sauvegarde qui va avec, me suis aperçue que mon disque dur externe aussi était plein à craquer…

C’était plus du tri qu’il fallait faire, mais carrément une plongée en apnée dans la moitié de ma vie (et forcément au milieu, des choses et des gens que je n’avais pas envie de retrouver).

Et secondo, j’ai eu envie de m’offrir un plaisir fou, totalement futile, mais horriblement cher, et je me suis aperçue que j’avais déjà fichu tout mon budget loisir ailleurs (bon ce coup-ci c’était dans de l’utile : un pull chaud pour l’hiver à Paris quand tu viens de Marseille c’est pas un luxe… et le remplacement de mon pantalon troué… les joies de faire des câlins aux escaliers).

Alors forcément, c’est toujours au moment où t’es dedans que tu te mets à trier, à vouloir vendre et à hurler à la mort parce que tu sais plus ni par où commencer, ni où mettre les mains…

Alors il existe de tas de livres pour trier bien et mieux et… j’en ai lu aucun (acheter un livre quand on cherche à désencombrer ses étagères et acheter moins … en voilà un paradoxe intéressant !)

Là aussi j’ai ma petite méthode… Je sors tout et je mets tout sur mon lit.

Si je veux dormir, je suis obligée de trier et ranger : imparable même pour les plus feignasses et bordéliques (coupable) d’entre nous.

Mais pour ce premier « Vendredi défi mini » je vous propose tout d’abord une détox nécessaire, difficile et douloureuse : la détox numérique (c’est réellement par là que j’ai commencé alors c’est pour ça que je vous le propose en premier).

Allez courage, vous avez tout le week-end pour y penser et pour le faire.

Et dites-vous que comme pour la course à pieds, c’est l’endurance qui fait tout.

Alors, on prends de quoi boire, de quoi manger, un plaid, tout ce que vous voulez, on se met devant son ordi ou son téléphone, et on trie.

L’idéal c’est d’avoir des dossiers, et des sous dossiers, et de se fixer un objectif (de nombre, de thème etc… par exemple : aujourd’hui je fais 5 dossiers, ou alors aujourd’hui je m’attaque aux photos du chat…)

Déjà on commence par supprimer toutes les photos floues, mal cadrées etc… Ne faites pas les innocentes, je sais que vous aussi vous les gardez.

Ensuite, et c’est là que c’est le plus difficile, il va vous falloir choisir les photos les plus significatives… « Oui mais là y a le bras en l’air… Là y a la tête comme ça… Mais là on rigole…

Ouais, je suis d’accord, mais non… Parce que déjà, vous n’allez jamais tout regarder… Et que vous n’allez jamais tout montrer… Ni tout publier… Ni tout imprimer…

On a pas vraiment besoin de 3 photos du super burger de… bah de quand déjà ?! et c’était à quel restau?!

On a pas vraiment besoin de 4 fois le même selfie avec les copines… Les joies du numérique c’est de pouvoir prendre plusieurs photos, certes, mais de pouvoir garder les meilleures !

Alors fiez-vous à votre instinct. Si vous ressentez une émotion en regardant une photo, gardez la !

Si vous vous dites « ouais non bof peut-être », elle dégage vous ne la regarderez jamais, même si c’est votre enfant, votre chat ou que sais-je encore…

On a bien souvent 4 ou 5 (voire plus, merci le mode rafale) photos d’un même instant, alors qu’une seule (allez deux ou trois quand c’est vraiment un chouette souvenir ou qu’elles sont vraiment différentes) suffit…

Bon là, je ne vous parle pas des photos de spectacles… Plus de 16.000 photos rien que de Priscilla Folle du Désert à trier, là non plus, aucune exagération de Marseillaise…

J’ai juste un petit problème d’excès à gérer et je reviens…

J’ai employé une autre méthode pour ces photos là. J’ai trié d’abord par date. Un dossier = un show.

Et après une fois chaque date triée, j’ai regroupé par tableaux, et n’ai gardé que les meilleures toutes dates confondues (bon j’ai pas encore fini… mais le cœur y est…).

Les after-show sont dans un dossier spécial et ont déjà subit une coupe drastique.

Mais pour les photos de la vraie vie, on hésite pas… On ne garde que le meilleur.

On vire donc les gens à qui on ne parle plus, les ex, les ex des autres, les photos qu’on a fait pour dépanner les gens une fois qu’on leur a envoyé etc…

Et on ne s’arrête pas au milieu du dossier, surtout pas !

Le numérique c’est chronophage, et rien de pire pour tout laisser tomber que d’avoir l’impression de refaire sans cesse la même chose et devoir y revenir dessus !

Une fois que ce dossier est trié de fond en comble, on lui colle un « OK » dans le titre, et vous verrez, le sentiment de fierté et de soulagement qu’on éprouve quand on voit peu à peu nos disques durs et autres cartes mémoires récupérer un peu d’espace…

(ah oui, n’oubliez pas de vider vos corbeilles… et le dossier « fichiers supprimés » de votre téléphone, ouais ils font ça maintenant…).

Le but étant à terme, d’identifier de suite ce que l’on veut garder où non, et trier au fur et à mesure, sauvegarder ce qui doit l’être et virer le reste.

Bon ça c’est long et douloureux, mais j’ai encore pire…

Tant que vous êtes accrochées à vos souris mes Paillettes, je vous invite à vous désabonner, au fur et à mesure bien sûr, des newsletter que vous recevez, et, ne niez pas, que vous supprimez sans même ouvrir.

Votre cerveau vous dira merci, et la planète aussi !

Bon ça c’est pas l’étape qu’on ne fait pas en une fois… Mais petit à petit, je vous jure qu’on y arrive… Le tout c’est de s’armer de patience…

Et tant qu’on y est, on se désabonne aussi de toutes les pages et comptes Insta trop frustrants et polluants…

On en a toutes dans nos fils d’actus… Celle qui passe sa vie à voyager… Celle qui passe sa vie à se plaindre… Celle qui ne fait que citer des marques… Celle qui est tellement positive que ça sonne faux et/ou nous tape sur le système (bon on en garde quand même un ou deux pour biatcher avec les copines mais c’est tout!)

On est là pour se faire du bien, pas pour être frustrées du bigoudi !!

J’ai commencé par me délester de 5 à 10 comptes Insta par jour (c’est vraiment là que je saturais) jusqu’à ce que mon fil d’actualité retrouve forme humaine.

Je me désabonne au fur et à mesure des publications, ou encore plus sournois, comme j’utilise une application qui permet de gérer mes abonnés, j’ai d’abord tapé fort dans la liste des gens qui ne me suivaient pas en retour.

Bon, évidemment, j’ai quand même gardé quelques incontournables… Comment ça Patrick Bruel ne me « followback « pas ?!!

Mais du coup ça permet d’avoir une première visibilité sur tous les « gros comptes bien commerciaux » auxquels on s’est abonnés (ou pas, merci les robots), et que l’algorithme nous collait sous le nez, nous faisant oublier par la même occasion, qu’on avait aussi des potes et de la famille sur Insta !

Peut importe que vous vous désabonniez de beaucoup de choses ou pas, le but du jeu c’est que vous ne gardiez que ce que vous avez vraiment envie de voir.

On connait toutes par cœur l’adresse de nos sites préférés, on a pas besoin de 14 mails par jour, ou de voir 45 influenceuses avec la même montre/chapeau/beautybox pour nous le rappeler.

Ne gardez que l’essentiel (à vos yeux à vous), ce qui vous inspire et ceux qui vous fait du bien.

Voilà mes Paillettes, on se fait un petit bilan lundi de notre premier pas vers la detox ?!

Je suis sûre que vous allez y prendre goût. Et c’est tant mieux parce que vendredi prochain, deuxième étape, deuxième défi !!

Où en êtes vous vis-à-vis de ça ? Avez-vous déjà commencé ? Êtes vous des serial-jetteuses ou comme quoi des éternelles sentimentales ?

« Comment ça tu veux que je jette ce caillou ? »

Je vous fais pleins de bisous et à lundi !

cropped-miss-sissi-hart1.png

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s