Dans ma tête, Le minimalisme façon Sissi

Vers le minimalisme : paperasse et mini objets

Alors, dans ma lancée grand tri d’automne, j’ai enchaîné avec les papiers…

Là aussi… Devoir chercher la garantie de mon appareil photo, un samedi matin à peine réveillée, après une nuit tourmentée par le bien-être de Baby, aura eu l’effet d’une bombe…

Alors je me suis attaquée à ma grosse commode… Que j’ai d’abord débarrassé de ses stickers papillons argentés… Et croyez-moi, y en a du monde dans nos commodes.

Alors, si on a pas de commode, on choisi le meuble où on a ses papiers, le bout de placard où on entasse tout un tas de petites choses, sa boîte à souvenir, ses albums photos (physique cette fois, enfin si on en a), on respire un grand coup, on met la musique à fond, on s’arme d’un sac poubelle et … c’est parti… ma Paillette…

Premiers petits tiroirs : les sous-vêtements et le tiroir à collants/chaussettes/ceintures…

Alors chère jeune fille (ou moins jeune) qui me lis, tu vas me faire le plaisir de balancer cette paire de collants/mi-bas/bas en voile/mousse filé dans un coin même si ça ne se voit pas.

Machinalement on le remet dans le tiroir, machinalement quand on l’enfile on se dit « oh non il est troué », inévitablement, on en rachète… et on prend 3 plombes le matin pour trouvé le pas filé.

Alors déjà que Cristina trouve pas chic le collant couleur chair, va pas lui donner raison en te trimballant la maille à l’air !

Ensuite les culottes… Alors comment dire. Là aussi. Certaines n’ont plus d’âge plus de forme, et des petites sœurs sont venues entre temps grossir les rangs.

L’élastique est distendu ? Le lavages l’ont abîmé ? Il t’en reste suffisament pour survivre à une pénurie de lessive ? Allez hop ça dégage… On s’en garde une ou deux confortables (ce qui ne veut pas dire moche et abîmée hein) pour notre premier jour de règles les jours où on est fatiguées. De toute façon, même combat que pour les collants, on lave, on range, on reprend celle du dessus…

J’ai volontairement évité mes 2 tiroirs de linge, puisque j’avais une idée bien précise en tête pour trier mes habits. Je voulais créer d’avance des tenues et des associations pour ne plus me prendre la tête le matin et avoir une visibilité précise de ce que j’avais des accessoires qu’il me restait. 

Je suis donc passée au tiroir affaires de sport/danse/pyjama/lingerie qu’on met moins souvent… J’avais déjà fait un tri par là récemment, mais j’ai encore trouvé des t-shirt délavés que d’autres pyjamas sont venus entre temps remplacer…

Et puis le tiroir d’après (et son annexe le placard au dessus du placard parce que du coup j’ai pleins de babioles éparpillées), le tiroir aux mille trucs qui servent à rien… Et du coup quand il est plein, on fourre dans le placard du haut… Bref… J’ai commencé par tout vider… Et procéder par étape…

Étape 1 : tirer. les papiers à classer. Les papiers à jeter.

J’ai ensuite placé dans un classeur toutes les feuilles de payes. Une pochette = une année.

J’en ai fait de même avec les impôts. Taxe d’habitation + impôt sur le revenu de la même année = une pochette.

Dans un autre classeur, j’ai mes quittances de loyers sur le même principe du 1 an une pochette.

Mes factures d’électricité, mon bail, mon assurance habitation … etc… Tout est ainsi regroupé et rangé.

Parce que c’est bien joli de parler paillettes et bigoudis, mais certains papiers se gardent à vie, d’autres pour une durée précise et du coup on a plutôt intérêt à être organisées sur ce coup là (et pour une bordélique comme moi, se rendre compte que tout est complet, ça n’a pas de prix… enfin… c’est surtout l’avantage de ne rien jeter… c’est jamais bien loin) !

Étape 2 : trier les objets, même les plus petits, et rassembler les objets par familles…

Bien souvent ce sont eux qui prennent le plus de place. Une photo par-ci, un ticket de concert par là… Un jouet Kinder qui vous rappelle vos nièces… Le Minion Vampire du McDo sorti à l’époque du Bal des Vampires… Les goodies…

On garde dans une boîte ou des albums ce qu’on veut absolument garder et on vire le reste… Vous verrez qu’au fil des tris et des années, vous allez naturellement être moins attachées à certains objets (parole de quelqu’un qui garde une contremarque de stage de danse depuis 2004, et le programme d’animations du mois d’août 2007 de Risoul.)

Comment vous dire que je devais avoir une trentaine de balles de ping-pong, souvenirs de Priscilla Folle du Désert la Comédie Musicale…

C’est qu’il faut les stocker mais en plus ça me rappelle pas forcément que des chouettes souvenirs… Alors elles sont sorties de ma bonbonnière, j’en ai gardé 2 (dédicacées #coupable) et le reste ? POUBELLE !

Même combat avec les petits mots, les cartes d’anniversaires etc… des uns et des autres cumulés au fil du temps… ne garder que celles des essentiels.

J’ai stocké tous les petits objets souvenirs dans un petit coffre imitation bambou que j’avais trouvé il y a des années au moment d’emménager et dans lequel je stockait tour à tour petits objets, cd’s etc… Petit, pratique, se glisse partout, au fond d’un placard ou sur une étagère.

Du coup j’ai libéré ma Bonbonnière… Dans laquelle j’ai placé mes vernis à ongles (qui ont aussi subit un gros tri), qui eux même ont libéré un panier dans lequel j’ai rassemblé tous les câbles et autre petit matériel électronique qui était dans une saccoche de transport au fond d’un placard et que j’avais la flemme d’atteindre en cas de besoin, surtout quand il s’agissait de re-ranger…

bref vous avez compris le principe : on se fait du mal et on essaie de rassembler au même endroit tout ce qui est de la même famille, et de garder à porté de main ce qu’on utilise au quotidien.

Les photos avec les photos, les vernis avec les vernis, les papiers avec les papiers etc…

J’avais 3 albums photos entiers, remplis de places de spectacles. Non vous ne rêvez pas. J’avais gardé tout ce que je pouvais garder, j’en ai même qui datent de 2001.

J’avais mes 25 billets du Bal des Vampires, ma trentaine de Priscilla, Timéo ayant déjà viré depuis un moment mais on était sur de la trentaine aussi. plus tous les autres spectacles que j’avais été voir… OK… On respire. On garde les plus importants question date, question souvenir, la première et la dernière mais alors tout le reste ça vire. Les spectacles que je n’ai pas forcément aimé, où qui ne veulent plus rien dire (oui oui il y en a)… Et de trois albums, dans un premier temps … Plus qu’un seul.

Donc moi c’est les places de spectacles. Mais je suis sûre que vous souriez derrière votre écran en pensant à votre équivalent personnel.

Bon allez, moi je me mets au triage de photos, parce que j’en ai imprimé tout plein… Et on va être honnête, elles ne méritaient pas toutes de l’être…

Si seulement j’avais fait ma détox numérique avant !!

On se fait un point de nos avancées lundi mes Paillettes ?

Je vous embrasse fort et … Bon week-end !

cropped-miss-sissi-hart1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s