Dans ma tête, Mon Dressing

Vers le minimalisme – La beauté et les Habits

Alors. On résume, on a trié nos papiers, nos objets, nos photos, nos boîtes mails.

Aujourd’hui je vous embraque dans nos salles de bains et notre dressing.

Et oui, pouvoir porter plusieurs fois la même tenue ça se mérite, il faut savoir exactement ce qu’on a dans nos placards et s’organiser pour tout avoir à porté de … regard !

Alors, aussi petites soient-elles, en tant que filles, même si désormais certains Messieurs nous talonnent de près, nous avons la réputation de cumuler un nombre impressionnant de produits de beauté dans nos salles de bains, et de posséder un dressing qui dégueule de « j’ai rien à me mettre » !

Donc… C’est parti, toujours armées de notre playlist préférée et de notre ami Handy (Handy Bag… OK je sors) sac poubelle, on s’attaque à nos habitudes beauté.

Alors déjà, on va aller au plus facile : autour de la baignoire/douche.

On rassemble les shampooings. On constate qu’on en a suffisamment pour se passer de l’achat compulsif du dernier shampooing à la mode. Et on s’oblige à tout terminer !!

Même combat avec les gels douches, savons, après shampooings, soins etc…

Et si on arrive sur la fin d’un flacon et qu’on en rachète un, on ne le met pas à portée de main sous peine de l’attraper machinalement ! Oui, promis je vais les finir mes 3 dentifrices !

Et puis tous les produits qui trainent par là depuis des années (gommages, soins X, crème qui fait pousser plus vite les poils du nez, crème censée te faire perdre 10 kilos tout en mangeant ton pot de glace…) et dont on ne se sert qu’une fois qu’il nous tombe un œil, et qui en plus, nous ont prouvé qu’ils ne servaient à rien :  Poubelle !

Les crèmes pour le corps et les soins parfumés en tout genre.

Ma hantise… non pas que je ne m’en serve pas et que je n’aime pas ça, mais j’ai mes petites habitudes en la matière et tout coffret non prévu fini inévitablement par prendre la poussière sur une étagère, parce que j’ai quand même mal au cœur de jeter un cadeau…

C’est qu’en plus ça vieilli mal ces bougres de flacons. Incapables de tenir 5 ans sans tourner !!!!

Quand ce sont des petits contenants par contre, c’est pratique, ça s’embarque en vacances et ça peut dépanner.

Et qui dit moins de flacons dans la valise, dis plus de chaussures, c’est mathématiques !!! Si, si, même que c’est Pythagore qui l’a dit !

 Je me souviens d’un Noël où on m’avait offert un coffret de capsules (genre capsules de café) de gels douches Séphora.

Ils sont partis à droite à gauche avec moi, c’était super pratique, et j’ai tout liquidé !

Mon petit truc à moi : comme j’ai quelques contenants format voyage, et que je ne voyage pas tant que ça, j’en profite pour transvider dedans le fond de mes produits « grand format » et ainsi gagner un peu de place sur mes étagères :

Par exemple mon savon pour le visage est passé dans un flacon pour « avion » ou encore ma crème hydratante a intégré un petit pot de gommage pour les lèvres que j’ai mis à la poubelle (car très vieux) et lavé.

Un peu plus difficile : Le maquillage !

Alors si vous êtes comme moi, et que vous avez plusieurs vies, vous avez forcément une trousse à maquillage, qui en fait n’est plus une trousse, mais carrément une valise

Entre le maquillage de scène, le maquillage de ville, le maquillage de soirée, les dernières nouveautés…

Je dois avoir au moins 3 fond de teint, 4 poudres, 3 BB crèmes (et en plus j’en aime qu’une seule), le mascara qui allonge,la mascara qui recourbe, le mascara qui donne du volume, l’eye-liner stylo, l’eye-liner flacon (et personne n’a jamais été fichu de m’apprendre à poser du eye liner…), les khôls, les crayons, 3 ou 4 paires de faux-cils (que je ne sais toujours pas poser, et quand j’y arrive, j’aime pas et je les retire).. . 

Je ne compte plus les rouges à lèvres, les tubes de Paillettes …

Et je ne vais pas vous mentir, je ne me sers pas de la moitié !

Et j’ai des produits qui datent de Mathusalem. Alors là, pareil, si on s’en est pas servi récemment (comprendre dans l’année écoulée) on le bazarde, parce qu’en plus on ne sait pas trop ce que va rendre le produit, ni s’il à tourné.

Pour le coup, je ne vous conseille pas forcément de donner ou revendre vos produits de maquillage, sauf ce qui n’a pas touché directement votre peau ou votre bouche. Donc c’est poubelle directement pour ma part !

Sauf les ombres à paupières qui peuvent toujours faire plaisir à quelqu’un (mais je me suis aperçue que je n’en avais plus tant que ça en réalité).

Bon, pour éviter de racheter, je n’ai pas de recette miracle…

On est toujours tentées…

Par cette palette de couleurs qu’on a pas encore… Par ces nouvelles formules qui font que ça tient mieux sur la peau… Cette teinte qui nous irait si bien … A part la volonté, sur ce coup là, je ne vois pas…

Avouez, qui est déjà venue à bout d’un rouge à lèvres ou d’un vernis ? En 31 ans, j’ai terminé un seul vernis et 2 rouges à lèvres (et encore le premier je l’avais piqué déjà presque terminé à ma maman)

Et la pub est très forte… Pour l’anecdote « transparence » j’ai craqué pour un rouge à lèvres collection Noël de chez Kiko en le voyant à la TV… Et en triant, j’en ai retrouvé un de la même teinte, du même magasin… Mais d’un packaging différent… J’aurai pas trié, j’aurai probablement craqué et me serai retrouvé avec 2 rouges à lèvres de la même teinte… Et on est d’accord que si j’ai oublié l’existence du premier…)

Bon et tant qu’on y est : la trousse à pharmacie…

Ne me mens pas ma Paillette, tu as forcément un fond d’antibio qui traine, le dernier Doliprane qui a passé un peu trop de temps au fond de ton sac …

Ce Spasfon qui n’a plus d’âge… Ce pshipshit pour le nez à moitié tout vidé…

Donc là, pas de sac poubelle, mais un petit sac à part, tu mets dedans tout ce qui ne sert plus, toutes les plaquettes pour lesquelles tu n’as plus ni la boîte, ni la notice, ni l’ordonnance, et tu ramènes tout à la pharmacie (ton pharmacien est dans l’obligation de les reprendre, et gratuitement) !

Et le dressing !

Alors ça c’est la partie la plus complexe.

J’avais même prévu de lui dédier tout un article, mais pour être honnête, moi même j’ai du mal avec ça.

Il y a plusieurs écoles, celle de tu as pas mis tu vires direct.

Celle de tu fais deux piles « je garde » et « peut-être » et tu ne mets que la pile des « je garde » pendant un mois et au bout d’un mois, tu vires tout les « peut-être » dont tu ne te seras pas servi.

Moi je suis inscrite à l’école j’aime toutes mes fringues.

Logique, elles sont neuves, voilà deux ans et demi que je me suis attelée a renouveler entièrement ma garde robe et que du coup il n’existe plus rien de mon ancienne vie ou presque.

Du coup me concernant c’est ce « ou presque » qui va partir en premier.

Mais si je peux vous donner un conseil, déjà, virer tout ce qui est abîmé et qui ne peut pas être réparé.

Débarrassez vous aussi de ce qui ne vous met pas en valeur. D’accord c’est confortable. Mais une fois dans ces habits doudou, vous n’allez pas vous sentir au top, et vous allez avoir envie d’acheter des choses qui vous rendront au top, mais que vous ne mettrez pas tant que vous aurez ces doudous sous le nez.

Et je vous promets qu’on peut avoir des habits élégants, pratiques et confortables tout ça en même temps !

Débarrassez-vous de tout ce qui est trop grand ou trop petit. Si c’est encore en bon état, et que vous avez en projet de racheter d’autres habits, vendez-les (il existe tout un tas d’applications dont je ne vanterai pas spécialement les mérites*, mais qui peuvent être très pratiques).

*j’ai de très mauvaises expériences avec Vinted en tant que vendeuse… Entre celles qui négocient pour 1 euro… Celles qui ne veulent pas payer le suivi du colis (à savoir que le paiement n’est débloqué qu’une fois que l’acheteuse à marqué le colis comme bien arrivé et conforme à ses attentes, autant vous dire que sans suivi dans le c*l Lulu si jamais tu tombes sur une nana pas honnête…)… Celles qui te posent un millions de questions pour une robe à 5 euros (mais meuf t’es pas en train d’acheter ta robe de mariée là !!). Celles qui ne connaissent pas vraiment la valeur des choses et trouvent que vraiment 45 euros pour une robe neuve qui t’en a coûté plus du double c’est abusé (et bien retourne t’habiller chez HM et laisse mes robes tranquilles)… Bref pas une heureuse expérience en tant que vendeuse ce machin.

Et quand vous renouvelez, gardez à l’esprit la théorie du 1 arrive = 1 qui part.

On est dans une optique de tri, de se désencombrer et de ne garder que ce qui nous rend vraiment bien.

Je sais que je ne vous apprends rien sur le le tri de son dressing. C’est tellement personnel. Mais vraiment, ne garder que les vêtements qui nous mettent réellement en valeur c’est tellement important. Déjà ça aide à se sentir bien dans ses baskets, mais en plus on a pas envie de racheter d’autres habits.

Il est très important de se connaître soi. Sa morphologie. Ses mesures exactes. On est des adultes maintenant, avec les formes qui vont avec, et du coup les tailles ne veulent rien dire. On peut faire du 38 chez Tartampion, du 44 chez Bidule et Cie et pourtant on a fait les deux boutiques dans la même journée ! Alors, c’est long, c’est relou, mais on prend ses mesures pour les achats Web, et on essaie dans les boutiques. On moins on est sûres d’acheter des « Je Garde » à coup sûr !

Parce que  je sais pas vous mais un placard et un appartement pleins de « peut-être moi », ça a tendance a me rendre frustrée et grognon ! Et quand je suis frustrée et grognon, j’achète !

Alors maintenant, je ne garde que ce qui me rend vraiment whouahou, avec quelques combinaisons « types » pour les jours où j’ai pas envie de me prendre la tête et hop, non seulement, le matin ça va plus vite pour composer son look, mais en plus je me sens toujours à peu près bien habillée et élégante !!

Et vous Mes Paillettes quelles sont vos astuces pour faire le tri ? Et puis vous savez quoi ? C’est bientôt Noël, et la semaine prochaine je vous embarque dans les coulisses de « Comment fabriquer une tenue (4 dans mon cas) pour les Fêtes, avec ce qu’on a déjà dans nos placards !!!

cropped-miss-sissi-hart1.png

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions au sujet de “Vers le minimalisme – La beauté et les Habits”

    1. Ah mais je suis totalement d’accord !! Je préfère nettement m’acheter des belles pièces vestimentaires que mettre je sais pas combien dans un produit de maquillage ! même si j’adore le maquillage, mais je ne suis pas prête à mettre 40 euros dans un mascara… Alors que dans une robe … aucun problème haha

      J'aime

  1. hello
    j’ai bien souri avec ton article. Je ne suis pas une grande consommatrice de maquillages, je n’ai qu’un fond de teint, une poudre…. en général je n’en rachète que lorsque l’un ou l’autre est fini. Quand au produit de soin, pas de crème de jour, de nuit, de goûter, d’apéritif…bref! MI-NI-MA-LISTE. Concernant les vêtements, j’ai fait un grand tri il y a 2 semaines et j’ai jeté tout ce que je n’avais pas mis depuis 1 an… comme ça c’est réglé 🙂

    J'aime

    1. Hello ! Et bien si je t’ai fait sourire la moitié du contrat est rempli alors !! je ne veux surtout pas faire la moralisatrice relou mais simplment expliquer ce qu’il se passe en moi (et plus j’en parle avec des gens autour moins j’me sens seule) et comment j’ai mis en place tout ça ! De toute façon je sais pas toi mais le prix des produits bien souvent me freine ! 50 euros pour une palette de 5 fards faut pas pousser non plus !!!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s