Gluten free

MINCI DELICE AVANT LES FETES

Oui je sais, on est clairement sur un titre racoleur. Mais bon, paraît que c’est le jeu.

Une fois n’est pas coutume, parlons poids. Entre le covid, les apéros et la maladie, je n’ai plus trop fait de sport depuis presque 3 ans maintenant, et clairement mon corps me le fait payer, à la fois en terme d’esthétisme (à mon goût à moi) que de santé, mes poumons ont visiblement décidé de me quitter.

J’ai repris le sport, certes, mais avec une motivation assez limitée je dois le reconnaître, et désormais je comprends pourquoi on dit que les gens en couple grossissent. Monsieur est comme moi, épicurien, mais lui, ne grossit pas. Et comme si son métabolisme seul ne suffisait pas, il a un travail assez actif.

Bref, le rééquilibrage et mon bébé sport ne suffisaient pas à me faire perdre assez vite. Alors j’ai décidé de tester un truc coup de fouet, une petite cure hyper protéinée.

Alors attention, je ne suis pas médecin, je ne suis pas nutritionniste, et j’ai fait ce qu’il ne faut pas faire : j’ai suivi les conseils d’une personne qui a été conseillée par quelqu’un à qui son docteur a dit…

Je ne cherche pas à faire la promotion de cette cure, je voudrais juste faire un petit retour d’expérience, car tous ceux que j’ai trouvé sur internet datent un peu, et je me dis que ça peut peut être aider.

D’ailleurs au moment où j’écris ces lignes, je viens tout juste de commencer, j’attaque mon 3ème jour et je me disais que tenir un carnet de bord pouvais être sympa, et changer un peu du format article traditionnel.

Mais avant tout, commençons par le commencement. JOUR 0.

Je me suis rendue sur le site MinciDélice, et j’ai essayé de repérer des choses qui pourraient me convenir. Car comme tout Sans Gluten qui se respecte, c’est quand même mon critère numéro 1.

Première bonne nouvelle, ils ont pas mal de produits estampillés (et donc garantis) sans gluten, et d’autres, naturellement sans gluten.

Il y a au choix, produits à l’unité, ou cures (7. 14. ou 28 jours. Personnalisables ou déjà packagées).

C’est assez bien expliqué, je découvre que je ne vais pas me gaver exclusivement de poudres, de liquides et de bouffe d’astronaute, de vrais repas sont aussi au programme ! OUF !

Je choisis donc une cure Programme + (personnalisable et express) de 14 jours. Ce n’est pas celle qui promet le plus de résultats, mais j’ai juste besoin d’un coup de pouve visible sur ma silhouette, histoire de retrouver la motivation de faire les choses naturellement, y a pas urgence.

Je personnalise donc mon colis. Je choisis des petits déjeuners. Des déjeuners. Des collations.

Et le dîner me direz-vous ? Repas normaux, guidés par des menus « stricts » mais, repas normaux quand même ! (le dîner et le déjeuner sont tout à fait interchangeables en fonction des plannings).

Voici donc avec quoi je me suis retrouvée :

(désolée je n’ai pas de photo du carton complet, je n’avais pas prévu de faire un article, ça m’est venu au matin du 3ème jour).

Un livret/guide explicatif avec les différentes étapes détaillées, et un récap des produits vendus sur le site avec leur composition – pratique pour les allergène. (Je m’en sers pour cocher ceux que j’ai aimé, ceux que j’ai moins aimé et ceux que j’aimerais tester)

3 boissons chaudes capuccino (un délice)

2 chocolats chauds (pas mauvais mais coup de cœur pour le capuccino)

3 boissons fruits rouges et collagène (je crois que définitivement le collagène et mon cerveau ne sont pas copains, c’est pas mauvais, le goût des fruits rouges est présent, mais la texture est étrange)

2 boissons ananas et collagène (celui là est particulièrement pas bon, un goût de médicament, pourtant je misais beaucoup dessus).

2 boissons pêche mangue

4 omelettes (2 aux cèpes, 2 aux herbes de Provence) :la consistance est particulière car il n’y a que le blanc de l’œuf, mais avec un peu de condiments ça passe !.

6 soupes : (2 aux légumes, 2 aux champignons, 2 veloutés aux brocolis) : rien ne vaut une soupe maison, mais il n’en reste pas une goutte !

9 entremets (certains dans la catégorie dessert, d’autres dans la catégorie collation : 5 entremets au caramel, 2 à la fraise, 2 entremets à la vanille)

2 mousse boisson abricot

7 cakes moelleux (3 au chocolat, 2 au citron, 2 au caramel)

1 shaker (qui passe au micro-ondes) et un complément alimentaire (facultatif), mais qui contient du gluglu donc la boîte est neuve au fond du carton.

La cure personnalisée + de 14 jours m’a couté dans les 95 euros avec les frais de port.

La cure Gluten Free déjà packagée coûte dans les 75 euros, mais on ne peut pas choisir ses produits. Et pour être sûre de ma motivation, je voulais déjà partir avec l’eau à la bouche.

Ensuite, une fois mon livret étudié avec attention, j’ai fait mes courses en achetant que les produits « autorisés » dans la phase 1 (39 euros en drive Leclerc bon avec 2/3 bricoles pour le frigo familial histoire qu’ils ne meurent pas de faim) : Filets de poulets, escalopes de dinde, concombre, rôti de bœuf aka Rosbif, fromage blanc 0%, épinards, champignons.

De quoi faire mes 7 repas, sachant qu’on avait déjà à la maison du poisson blanc (colin) et des poêlées de légumes elles aussi autorisées donc de quoi entamer la phase 2).

La cure « plus » se divise en 3 phases.

Phase 1 – 7 jours : 4 produits MinciDélice par jour : 1 le matin au petit dej, un le midi en guise de repas, un pour la collation de 16h et un le soir en guise de dessert.

Phase 2 – 5 jours : On passe à 2 produits par jour, sur le livret ils préconisent 1 le matin, et un à la collation de 16 h.

Mais je reste dubitative, j’ai du mal à me projeter aussi loin, j’attends de voir ce qu’il me restera à la fin de la semaine « intensive ».

Les repas « normaux » sont soumis à une liste précise d’aliments, qui évoluent d’une phase à l’autre. On réintroduit petit à petit les aliments. On réapprend à manger sainement, et en quantité limitées. Pour être honnête, les quantités sont plus que suffisantes, même pour moi qui suis une grande mangeuse. 300 grammes de légumes + la viande + les protéines au cours de la journée (ne perdons pas de vue que c’est un « régime » hyperprotéiné). Les boissons chaudes non sucrées sont autorisées (café, thé, infusions) et il faut boire beaucoup d’eau, ça aussi c’est noté !

Phase 3 – 2 jours : 1 seul produit par jour.

Je vais donc vous faire un petit récap phase par phase.

Jour 1:

Petit dej avec un chocolat chaud (on mélange la poudre avec la quantité indiquée d’eau chaude, 1 minute au micro-ondes et c’est prêt). Rien de solide dans le ventre. Moi qui déjeune du formage en mode chrononutrition, j’ai peur de pas tenir jusqu’à midi.

La texture est assez épaisse, et c’est loin d’être mauvais en goût. J’ai quand même bu une tisane dans la matinée mais pas de sensation de faim insupportable.

Le midi j’ai un peu fait n’importe quoi car je n’étais pas à la maison. Mais j’ai tenu bon quand même, j’ai pris une soupe du programme (rien à voir avec une soupe maison, mais rien d’imbuvable). Je n’avais pas les légumes, donc à la place j’ai pris un dessert du programme (prévu initialement pour le soir), la boisson aux fruits rouges et au collagène.

Petit biscuit au caramel en guise de collation a 16h et le soir, 100g de colin (1 pavé congelé) et 300 grammes de poêlée de légumes (pas de dessert vu que je l’avais pris le midi).

Jour 2 :

Je teste le capuccino en petit déj (même préparation que le chocolat). Un vrai coup de cœur, ça c’est sur je m’en reprendrais quelques uns une fois la cure finie. Pas de tisane en cours de route.

Arrive le midi, une faim « normale », ni plus ni moins que le besoin de manger en milieu de journée .Je teste la bouffe d’astronaute, l’omelette en poudre ! On mélange la préparation avec de l’eau, et on met dans une poêle. De l’œuf il n’y a que le blanc (le jaune n’est pas autorisé), ça donne une texture un peu étrange mais, ce n’est pas mauvais.

Toujours pareil, ça ne vaut pas du fait maison, mais on a le droit de rajouter quelques condiments pour le goût, alors pourquoi se priver.

16h, je teste le petit biscuit au chocolat. Les portions sont riquiquis, mais bourratives. On sent que ce n’est pas un biscuit classique, mais en goût c’est pas trop mal. On retrouve les différentes saveurs.

Et pour le soir, j’ai encore fait du Sissi. Normalement, j’aurais du manger un produit du programme en dessert, car j’ai choisis la cure « plus » , en cure normale les desserts incluent du fromage blanc… Comme je me suis fait la salade de concombre avec les crevettes, j’ai mis le fromage blanc dans les concombres, et je me suis une fois de plus passée du dessert du programme. En même temps je me passe assez facilement de desserts (sauf au restaurant allez comprendre).

Et pendant ce temps, la petite famille faisait l’apéro…

Pour l’instant je tiens, chéri m’aide beaucoup, comme il rentre du travail avant moi le midi et le soir, c’est lui qui fait à manger (oui je sais que vous êtes jalouses !!), il me pèse les aliments et prends au sérieux mon mal être (lui s’en fiche un peu du côté esthétique, il me dit qu’il m’a connu plus ronde que ça, et qu’il aime les formes, donc que si je le fais c’est uniquement pour moi… et puis je lui ai montré mes photos d’avant… et là il a compris… D’ailleurs puisqu’on est dans les confidences, soir de jour 2, je replonge dans mes photos, et là j’ai eu un petit pincement au cœur peut être que ça va me donner la motivation nécessaire de m’y mettre sérieusement ?)

Jour 3 :

Jusqu’à midi, je me sens plutôt bien. Ma baisse de motivation n’a rien à voir avec l’alimentation, et en plus de ça je suis a j-2 de la période Grémlins du mois. Je me surprends à me sentir légère. Moi qui suis sujette au reflux quotidiens, j’appréhendais un peu le changement, mais rien, j’en ai peut-être même un peu moins, mais avec les règles qui arrivent il est trop tôt pour crier victoire, le pire moment du mois je vous dit ! Parcontre, je vais aux toilettes de façon normale (glamour quand tu nous tiens).

Petit Capuccino du matin, oui oui je l’aime d’amour.

Pour le midi, repas « normal » Champignons et rôti de bœuf, comme le soir j’ai prévu de me faire une des soupes, j’inverse le programme.

Pour le goûter, on varie. Je tente la boisson à l’ananas et au collagène… Pas vraiment un succès, c’est le premier produit que je peine à finir (mes collègues de bureau se souviendront de ma tête). Je l’ai quand même terminé, je veux le faire bien ce programme !

Je n’ai repris le sport qu’aujourd’hui à cause d’un emploi du temps de ministre (ongles à J1, garde de Chouquette et Princesse à J2, retour à la salle J3 et J4). Et bien, c’est là que les choses se gatent, certes j’ai réussi a faire mon petit tour de vélo, motivée, en me disant que le sport couplé au programme j’allais enfin m’en sortir… Mais patatras, je suis ressortie de là, totalement affamée, première fois en 3 jours que je ressens la frustration et le découragement. Mais je me reprends, aidée de Chéri et je me dis que je dois être comme un Junky en sevrage, 3 jours sans sucres, sans gras, sans céréales … Mon corps commence à taper dans ses réserves … Je m’accroche !

Le soir je teste enfin un des desserts, l’espère ce crème caramel. Pas vraiment mauvais, mais pas vraiment succulent non plus. Le réconfort est quand même là !. Après l’ananas du goûter, et le velouté de brocoli, c’est pas de refus.

Jour 4 :

Chat échaudé craignant l’eau froide, pour ce matin, je repasse sur ma tisane pomme/cannelle, et je prends en petit dej un des mini cake, au citron celui-ci, très gouteux, on sent bien le citron, peut-être le meilleur des 3 que j’ai gouté.

Je me garde mon précieux capuccino pour le gouter, avant le sport. Après tout, sur la fiche ils disent 1 produit mini délice, ils ne précisent pas lequel, je pourrais tout aussi bien m’enfiler l’omelette au petit dej que ça reviendrait au même non ?

Arrivé midi, une faim normale. A la maison m’attendent une omelette MinciDélice aux cèpes (je cherche encore le goût des cèpes) et 300 grammes d’épinards, miam (tu sens l’ironie)

Vivement ce soir ! Un petit peu de viande

En attendant, je dois encore survivre à la phase collation, et au sport !

Au sport, 9km de vélo en 30mn, je sens que je puise dans mes réserves, c’est difficile à expliquer, mais je ne force pas pareil. Plutôt bon signe non? Bon je vais quand même attendre la fin du programme avant de réessayer mes robes, mon manteau (je peine a fermer les premiers boutons et le dernier boude littéralement son œillet), sans parler de mon trench qui lui refuse catégoriquement de joindre les 2 bouts.

Essai concluant, avec le capuccino en goûter le sport a été moins pénible. Par contre, je commence à sentir la frustration… J’aurais bien tapé dans l’assiette de pâtes de Chéri…

Au lieu de ça, j’ai fini mes 100 grammes d’épinards, 30 grammes de rosbif et 90 grammes de poulet.

Ca fait peu me direz-vous, mais comme une truffe, j’ai oublié mes 100 grammes d’asperges.

Si ce menu vous paraît décousu, c’est parce que j’ai voulu terminer les « restes ».

Quand on compte on ne tombe jamais sur les quantités des paquets… Mais gaspiller, non merci !

Petit dessert devant un bon film (on a toujours pas internet, alors vive les DVD, si tu veux savoir de quoi je parle c’est par ici), le pudding entremet abricot est un pur délice, on sent bien le goût et la texture est très agréable ! 2ème vrai coup de cœur du package !

Il est temps d’aller dormir. Bizarrement je n’ai pas faim.

Jour 5 :

Toujours pas reflux à déclarer en ce 5ème matin, veille de vous savez bien..

Normalement je devrais être au fond de la cuvette et là rien. Je digère bien, et en temps et en heure. Les épinards ont fait leur petit effet. Je ne me sens toujours pas carencée ni particulièrement fatiguée.

Chocolat chaud en petit déj. Pas mauvais du tout, je risque même d’en recommander pour les après-midi film de Noël. Mais ça, je l’envisagerais seulement au bout des 14 jours, si je sens que mon poids a bougé.

Le midi, toujours pas de sensation de faim, ni de ventre qui gargouille, mais je commence quand même à tourner en rond mes sachets. que pour la suite je ne prendrais plus de pack. Si je dois me réapprovisionner, je le ferais à l’unité, et avec des produits qui me tentent vraiment.

Pour le coup, une fois n’est pas coutume, je vais inverser le dîner le le déjeuner. A midi, poulet et salade d’endives. Petit dessert protéiné

Aujourd’hui est un grand jour, le jour 8 approche à grands pas, je vais chercher le drive avec les ingrédients de la phase 2, j’aurais droit à quelques petits aliments en plus, dont du riz, des pâtes… On va pouvoir manger la même chose tous les 2 et on arrêtera de faire 2 fois de la vaisselle !

Jour 6 :

Jour un peu particulier, nous partons passer la journée sur Marseille. C’est tellement difficile de vivre en autarcie. On a déjà refusé une invitation à sortir dans un pub ce soir à cause de mon régime.

Mais un marché de Noël avec le frangin et un petit tour à Primark pour essayer de faire plaisir aux Petites pour Noël ne se refuse pas ! D’autant qu’on avait prévu ça avant que je me lance dans l’aventure.

Je vais miser sur un super petit déj, et jouer la cartouche soda zéro, il paraît qu’on y a droit même la phase 1, mais j’essaie de m’en passer. On va dire que ce sera mon Jocker Social !

Allez hop, on commence la journée avec un café (je n’en bois que le week-end, la semaine je suis plutôt tisane) et une omelette. Cela ne me dérange absolument pas de manger salé la matin, au contraire.

J’embarque un petit biscuit pour la collation, et on décolle pour Grand Littoral, grand centre commercial de Marseille, on veut y être dès l’ouverture, les magasins qu’on vise sont les plus prisés! Mission numéro 1 ? Résister au Starbucks d’à côté !

Dans la voiture, je constate que j’ai moins de boutons sur le museau… Juste 1 au milieu de la joue, surement les hormones … Il y a quelques avantages à bien manger !

Parfait, le shopping se passe à merveille, il est presque midi, je n’ai pas faim, je ne suis pas fatiguée! On se rend ensuite chez mon frère, pour un petit café, sans sucre évidemment, mais je le prends toujours comme ça !

Et le moment tant redouté arrive, on cherche un restau pour le déjeuner. Bon déjà, ils sont tous au courant que je suis sans gluglu, et ils ont été supers compréhensifs pour le « régime ». On a donc jeté notre dévolu sur un petit restau super sympa, où je pouvais manger du poisson et des légumes !

Parfait. Moralité, on peut sortir même au régime. Un petit Coca Zéro pour trinquer et tout va bien.

On se rend ensuite sur le marché de Noël, resister à la tentation de Churros etc est plutôt facile, le gluglu n’est pas mon ami (comment ça je me répète), mais par contre le vin chaud… Allez je me dit que j’ai suffisamment fait d’efforts, mais au bout de 2 gorgées, trop sucré, je m’incline. Mes efforts sont sauvés !

On vadrouille dans les allées, on fait la foire aux santons, on remonte la Cannebière, on visite une librairie magnifique, il est presque 18h, et je n’ai même pas pensé à prendre ma collation. Tant pis, je n’en ai pas besoin, ni envie, je ne vais pas forcer.

Je la prendrais le soir en guise de dîner, car toujours pas faim.

Jour 7 :

Dernier jour de phase 1 ! On emballe les cadeaux de Noël au saut du lit, je prends un café, mais je ne pense toujours pas à manger.

Le midi, on va chez mes parents, solidarité, tout le monde a mangé des légumes, un bon pot au feu, ma part de légumes n’a pas trempé dans le gras de la viande exprès. Finalement, je repire un peu de voir tout le monde derrière moi et saluer mes efforts!

Paraît que mes mains ont dégonflés ! youpii !

Je ne prends pas le dessert, juste une collation à la fraise, l’odeur est magique lait fraise… Mais le goût décevant. Pas mauvais, hein, juste pas de goût…

Je décide donc de craquer, et de faire une commande sur le site pour entrer dans la phase 2 avec des produits un peu plus glamour et qui me motiveront !

Faut dire qu on peut y retrouver du chocolat, des barres protéinées, et évidemment, je recommande mon capuccino Doudou !

Le soir je n’ai même pas faim. Je ne me force pas. De toute façon, je suis bien trop occupée à faire mes DIY de Noël (si tu veux les voir, c’est dans l’article Passion Noel de la semaine dernière).

Jour 8 : Début de la phase 2 dite de transition

Youpiiiiii, aujourd’hui on attaque la phase 2. Ce qui implique que je n’ai plus que 2 produits protéinés par jour, le petit dej et la collation, mais surtout, qu’on commence à réintroduire des aliments sympa comme du fromage, des fruits, des féculents, de la crème fraîche… Tout est bien expliqué dans le bouquin, y a qu’à suivre.

Au petit-dej ce matin, fruit, j’ai choisis du raisin, 1 produit mini délice, j’ai pris un milkshake à la vanille (j’attends impatiemment mon colis du coup) et café… Je ne suis pas réveillée aujourd’hui, la nuit a été compliquée, mais toujours rien à voir avec la bouffe… Juste la vie.

Je suis contente, les efforts commencent à se voir, une collègue que je n’avais pas croisé depuis longtemps trouve que j’ai minci !

Donc pour ce midi, escalope de dinde, riz complet (50 grammes), légumes (300 grammes), un peu de crème à 15% (1 cuillère à soupe).

C’est pas mal du tout ! L’assiette est très copieuse, mais équilibrée.

En fait, on devrait manger comme ça tout le temps.

C’est donc la phase qui va te donner les bonnes habitudes. C’est la phase que je maîtrise en temps normal, mais comme je vous l’ai dit, j’étais en pleine stagnation et j’avais besoin d’un coup de fouet.

Petite collation façon milkshake fraise, je vais au sport ce soir, il faut que ça me tienne au corps. Mais psychologiquement, ce soir j’ai droit à un « vrai » repas donc ça devrait glisser pour les 5 prochains jours. Enfin ça, c’est mon état d’esprit aujourd’hui.

Après 10km de vélo, soit 1 de plus que la dernière séance, rien à signaler, j’ai une faim normale, je me fait une salade concombres, crevettes, une cuillère à soupe de crème fraîche. Normalement aurait dû s’en suivre un laitage, mais je n’avais clairement plus faim, et nos galères de télé fait qu’on branche le lecteur DVD dans la chambre, donc il ne m’est même pas venu à l’idée de manger. Comme quoi, c’est plutôt efficace comme régime, la bouffe n’est pas une obsession. Mais perdre du poids, si… Mais tout comme la première fois. Je culpabilisais de manger, de faire des « écarts ». Je ne veux pas en arriver là cette fois.

Jour 9 :

Un petit reflux ce matin. Mais rien de comparable à mes habitudes. Les changements de repas entraînent toujours des réactions quand on est sensibles du bidou. Je vais me stabiliser, je ne m’en fais pas.

Comme un truffe ce matin, j’oublie mon fruit, mais mon collègue me dépanne d’une clémentine, je ne sais pas si c’est autorisé, mais ça me permet de ne pas casser le rythme. Petit entremets caramel façon milkshake (il suffit de mettre un peu plus d’eau et de ne pas le laisser reposer au frais), que je verse dans ma tasse avec un fond de café, miam.

Je me surprends à me trouver plus légère. Ma taille se redessine (le régime seul ne suffit pas pour dessiner le corps, je sais que c’est l’association au sport qui joue), et je suis moins essoufflée, super, je peux laisser mon inhalateur d’asthme tranquille.

Le midi, je finis mes restes de légumes et l’escalope de dinde qu’il me restait d’hier. Bon j’avoue que question variété c’est redondant, mais là c’est ma faute, je ne veux rien gaspiller.

Mais ce soir miam… Je m’en lèche les babines d’avance !

Aubergine, coppa, fromage frais de brebis (normalement en dessert, mais personne m’empêche de le mettre dans mon plat hein).

Pour le goûter par contre, beh il ne me reste plus grand chose, du coup j’hésite, entremets caramel ou entremets caramel (il me reste aussi des boissons au collagène, mais non seulement, c’est déguelasse je n’aime pas, mais en plus ce n’est pas assez nourrissant pour avant le sport, on l’a bien vu au début de mes essais…).

Mais en attendant, sport… Vais-je dépasser les 10km en 30 mn ? suspens…

Bon, fin du suspens, j’ai bien fait mes 11 km, mais en dépassant de 2 minutes 30… Soit 32 minutes 30.

Je n’ai pas pensé à vous prendre en photo mon plat du soir, mais chéri s’est surpassé !

Il a coupé en rondelles 300 grammes d’aubergines, les a frotté avec un peu d’huile d’olive (au sopalin pour ne pas en mettre trop) et monté en espèce de moussaka de régime la coppa et les 25 grammes (ça fait peu !) de fromage frais auquel j’ai droit…

Excellent ! Le mélange coppa/aubergines !!! D’ailleurs, même s’il avait fait des cassolettes individuelles, il en refait 3 de plus pour les Petites et lui, en rajoutant de la sauce tomate, et du gruyère râpé.

Gustativement, c’était parfait, question ventre plein, on repassera. Prévoir une viande plus consistante avec les aubergines, type steak haché. Mais c’est le jeu.

Allez, je me pose avec un bouquin (d’ailleurs je vous prépare un article sur mes découvertes littéraires des derniers temps, idées cadeaux et idées loisirs en même temps, de rien!), Monsieur lui est arrivé à chopper le match (coupe du monde oblige) en faisant un partage de connexion, une semaine qu’on a plus d’internet, ni de télé…

Jour 10 :

Si tout va bien, aujourd’hui je reçois ma commande complémentaire. J’en ai vraiment marre de manger tout le temps la même chose, en attendant, mon petit caramel, que je mélange à un fond de café, histoire de faire une boisson un peu funky, mes 150 grammes de raisins, et le café, oui, depuis que ma collègue H a réintégré le bureau je tourne de nouveau au café. A moins que ce soit le temps maussade, toujours est-il que retour des reflux. Donc le café, c’est mal.

Si je peux vous donner un conseil, commencez par une cure 7 jours, voire même quelques produits à l’unité, vous recevrez quand même le bouquin avec les explications et la méthode, et après faites vous votre petit panaché de produits histoire de ne pas tourner en rond.

Ce midi, petit repas fort sympathique, fondue de poireaux, avec mes 50 grammes de quinoa, et un steak haché, la petite cuillère de crème qui va bien, eux préconisent 15 %, toujours pareil, dans le doute, je suis à 12 %.

Mais pour ce goûter, youhou, un peu de variété, je teste les barres protéinés, aujourd’hui crunchy framboises au chocolat blanc (pas mauvais du tout, et très aéré) ! Avec une tisane, ça sera PAR-FAIT !

Pas de sport pour aujourd’hui mais une petite session lavage de cheveux, emballage cadeau du papa (chuuuuut) et surement une petite pause lecture …

Par contre, pour le repas, j’ai fait n’importe quoi, tout en ayant pas fait n’importe quoi. J’ai voulu tester l’omelette bacon/fromage que Mincidélice propose en substitut de repas, avec quelques feuilles de salade. Question goût, pas mauvais du tout, arrivée au bout de mon assiette je me suis dit que j’en avais pas eu assez. Mais bizarrement, quelques minutes après, cette sensation s’est vite envolée. Je n’avais plus faim. Bonne nuit les copains !

Jour 11 :

En ce matin du jour 11, me voici avec ma boisson au chocolat blanc, je trouve le goût un peu sucré et un peu écœurant, mais c’est bon ! J’en viendrais à bout facilement. Petits grains de raisons et un café avec la collègue et c’est parti pour une journée bien chargée !

A midi ,on est un peu speed (je rentre manger tous les midis), le technicien de chez Free vient ENFIN nous reconnecter ! Je vous passe les détails, mais on va dire que chez Free ils ont pas tout compris… 9 jours sans Internet, sans télé c’est long… Surtout quand on tiens un blog (vive les brouillons) et que Monsieur a des documents importants a rendre !

Donc dans le speed, on jette dans une poêle les restes de poireaux, un peu de riz, ma cuillère de crème et 100 grammes de poisson blanc.

Collation !!!!! Oui j’y mets de l’enthousiasme parce que teste les barres « forêt noire » et que concrètement, la forêt noire, c’est mon gâteau préféré ! Je mets donc beaucoup d’espoir dans ce goûter !

Et bien, trop d’espoir tue l’espoir, ce n’est pas mauvais, mais je cherche le goût de la forêt noire. Une bonne barre chocolatée cependant.

Allez, pas grave, je rentre à la maison. Galère, la fibre aura tenu 2 heures. On est à bout, entre ça et l’électricité !! Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que la bouffe chez moi c’est Doudou ! Du coup, j’ai envie de me jeter sur du gras et du bien dégueulasse/ réconfortant ! Sauf que beh, Chéri ne me laisse pas faire ! Il me concocte un mi déguelasse/mi j’ai le droit avec de la coppa, des asperges et du formage blanc ! Merci au meilleur Chéri du monde !!!!

Jour 12 :

Après mes déboires d’hier soir, ce matin je m’accord un cake chocolat de la gamme au lieu d’une boisson ! Assez bourratif mais très bon ! Pour le midi, jambon, riz, crème, tomates, bref vous commencez à connaître la rengaine, et moi aussi… Allez, plus que 2 dodos et je peux faire un apéro !

En plus, j’ai prévu de décaler ma collation à un peu plus tard, et de goûter leur gamme de chips ! Avec un petit Coca Zéro !

Pour le soir, ni plus ni moins qu’un remake de ce que vous connaissez déjà ! Equilibré, protéiné …

Après, je râle, je râle, mais si je dois écouter mon corps tout va bien, c’est ma tête qui fait des siennes ! Le programme est tout à fait gérable quand on se fait soi même son colis !

Jour 13 : Début de la phase 3

Je suis donc censé remanger normalement (normalement mais équilibré), sauf collation, sur 2 jours. Mais je suis plutôt dans l’optique de continuer a prendre le petit dej protéiné car celui proposé est bien trop riche et long à préparer. Je trouve super pratique d’emporter un shaker au bureau.

Mais sinon, à vous le produit laitier, 2 cuillères a café de confiture, 2 tranches de pain complet, 1 fruit et votre boisson non sucrée préférée (thé, café, tisane…).

Pour le midi et le soir, je continue de gérer mes proportions et surtout de bien manger féculents et légumes !

Pour ce qui est de la collation, j’ai tellement de jolies choses à tester que je suis ravie de continuer…

Donc je pense que je vais continuer la phase 2 sur ces 2 jours, avant de m’accorder des petits plaisirs à partir de la semaine prochaine. Tout en évitant les abus évidemment.

Mais… Un petit verre de Sangria Blanche pour l’anniversaire de Copain ça ne se refuse pas. Bon, d’accord, on y est pas encore.

Jour 14 :

On a pas de balance à la maison donc je ne suis pas mon poids, mais mes mensurations et surtout, le « est-ce que je rentre la dedans ». Verdict ?

Je me sens plus légère, les gens qui ne m’ont pas vus depuis un moment voient la différence, mais pour moi ce n’est pas encore assez. alors je continue dans la phase 2. Mais sans le verrou psychologique, si je fais un écart, je me régule le lendemain.

J’ai perdu surtout au niveau du ventre et des hanches, je galère avec le haut du corps, et mes cuisses s’affinent visuellement, mais sans perdre en cm, surement le sport.

Je n’en suis pas encore à rentrer dans mes petites robes taille S, mais je suis en bonne voie de pouvoir reporter de la taille M. Je ferais le test à l’approche de Noël, avec ma petite robe noire que je fermais très difficilement il y a encore quelques semaines !

Pour celles et ceux qui me diraient, oui mais avec ton précèdent régime t’avais perdu 10 kg beh c’est l’effet yoyo blablabla…

Certes peut-être.

Mais je sais aussi que d’une vie où je marchais mes 10.000 pas par jour (entre le métro, les escaliers, la vie parisienne et ses boulevards), où je faisais énormément de sport et de danse, je suis passée à une vie de voiture (je me gare devant le portail de la maison, je monte dans ma voiture, je me gare devant la porte du bureau…), un travail très sédentaire, deux confinements successifs pendant lesquels j’ai mangé équilibré, mais je n’ai pas bougé ; une reprise de la danse en demi-teinte parce que je suis vite tombée malade de novembre 2021 à janvier 2022, puis j’ai enchainé avec un covid, des examens chez le pneumologue...

Et ne nous mentons pas, on aime manger à la maison, on aime les apéros, on a des copains qui sont comme nous, on est partis en week-end, en vacances en all inclusive, on s’est fait des restaus, des raclettes, des barbecues avec du bon rouge… L’effet yoyo n’est pas le seul coupable croyez-moi !

Par contre ma feignantise et ma gourmandise, j’ai deux mots a leur dire !

Pour moi, le gros plus de ce régime, c’est qu’il mélange aliments « normaux » et aliments « de régime », qu’on apprend a réguler les quantités et équilibrer les menus (pour ceux qui ont du mal) ; et qu’il est ultra modulable. J’ai pris un pack, donc forcément, on a pas toooooooutes les possibilités, mais pour la suite, je me suis aperçue en fouillant sur le site qu’il existait énormément de produits utilisables dès la phase 1, ce qui fait qu’on peut varier les plaisirs (riz au lait, chocolat type crunch, smoothies, veloutés un peu sympa, risotto, pâtes, pâtes à pizza, pains biscottes… évidement sans gluglu il y a moins de choix, mais du choix quand même…)

Leur site est vraiment complet. Il y a une fiche détaillée pour chaque produit, avec la liste des ingrédients, comment préparer le produit, quand et comment le consommer.

On peut acheter à l’unité pour tester, ce qui est pas mal… Qui ne s’est jamais retrouvé avec des kilos de produits immangeables juste parce qu’on voulait tester ? Cependant, même à l’unité les produits restent assez chers. Mais bon en petite collation de temps en temps, ou en petit dej histoire de pas perdre tous les bénéfices d’un coup… A voir.

Voilà, vous savez tout mes Paillettes, et en toute transparence comme d’habitude, même si ça ne me met pas toujours en valeur !

Sachez aussi que je ne suis pas sponsorisée pour parler de cette cure. C’est Maman qui m’a sponso sur ce coup là ! C’est à elle qu’on a parlé de cette marque, et qui a été conseillée par le médecin d’une collègue à elle (l’ancienne maîtresse de CE2 de mon petit frère puisque vous posez la question ! Comment ça non? ).

J’espère aussi que ce format indigeste (haha régime : indigeste humour toussa toussa) « au jour le jour » ne vous aura pas trop dérangé, mais c’était le plus simple pour vous donner mon véritable ressenti.

Je vous embrasse fort et vous dit à bientôt pour de nouvelles aventures !

5 réflexions au sujet de “MINCI DELICE AVANT LES FETES”

  1. En tout cas, tes efforts ont été récompensés. Je suis fière de toi. Il n’est pas interdit de se faire plaisir de temps en temps, tout est une question d’équilibre.

    J’aime

  2. Des résultats visibles, fière de ta motivation. Pas évident en cette période, mais on peut se faire plaisir en restant raisonnable. Tout est une question d’équilibre. En tout cas bravo.

    J’aime

  3. Bravo quel courage !!!! C’est vraiment le genre de cure que je ne pourrais pas faire. J’ai fais une pause chrono et je repartirai tranquillou dans quelques jours. 💋

    J’aime

    1. Courage je ne sais pas, mais en tos cas j’ai eu le mérite d’essayer et de trouver deux trois choses qui me vont bien … Maintenant j’essaie de rester disciplinée et avec les chocolats de Noël qui envahissent les lieux pas simple…..

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s