Célib'à 30 ans

Et les z’amours ?

Cette question qui a 16 ans te permets de raconter qu’il y a ce gars dans la classe d’à côté, qui a dit à son pote, qui l'a répété à ta copine… ; mais a 30 ans te fais franchement chier et te donne : petit 1 : envie de pleurer, petit 2 : envie de tuer quelqu'un. Le pire de tout ce sont les pseudos plaintes compatissantes qui suivent l'annonce de ton célibat plus ou moins choisi (oui oui c'est un choix... pas le mien, mais un choix quand même).

Publicités